Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 20:53

Patrick Ollier assure que le jeune qui s'est immolé par le feu à Sidi Bouzid l'a fait "le jour" de leur arrivée en Tunisie. Selon MAM, c'était... "à la fin" de leur séjour. 


Plus le couple MAM-Ollier tente de se défendre dans la polémique autour de ses vacances en Tunisie, plus... il s'enfonce.

Alors que la ministre des Affaires étrangères multiplie les approximations, son compagnon a tenté de venir à sa rescousse en s'expliquant à son tour.

Interrogé jeudi après-midi par Public Sénat, le ministre des relations avec le Parlement a assuré : "Le jeune qui s'est immolé au feu, c'était le jour de notre arrivée" en Tunisie.

Voir l'extrait :


 

(Source : Public Sénat)


Le hic : Patrick Ollier contredit sa compagne, qui a assuré de son côté mercredi soir sur France 2 : "Le suicide qui a été à l'origine des événements s'est produit à la fin de mon séjour".

Voir l'extrait :

 

(Source : France 2)


Rappel : la tentative de suicide de Mohamed Bouazizi à Sidi Bouzid (sud de la Tunisie) a eu lieu le 17 décembre. C'est après que ce jeune vendeur ambulant s'est immolé par le feu que les manifestations ont éclaté en Tunisie.

Or, il est impossible que le couple soit arrivé en Tunisie avant le 17 décembre ou le jour-même puisque Michèle Alliot-Marie a par exemple répondu à une question d'actualité a l'Assemblée nationale, le 22 décembre.

Le Canard Enchaîné a notamment révélé que le couple a profité, entre Noël et le jour de l'an, du jet privé d'Aziz Miled, riche homme d'affaires tunisien, pour un trajet entre Hammamet et Tabarka.

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans parti politique Calais
commenter cet article

commentaires