Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 08:36

Jacky Hénin et Michel Hamy résistent à la poussée du Front national

lundi 21.03.2011, 05:05  - La Voix du Nord

 Jacky Hénin a atteint son objectif: celui de se poser en chef de file de l'opposition municipale. Jacky Hénin a atteint son objectif: celui de se poser en chef de file de l'opposition municipale.

|  CALAIS NORD-OUEST |

Comme il y a trois ans, Michel Hamy et Jacky Hénin se disputeront le canton de Calais Nord-Ouest,

 

dans un deuxième tour qui s'annonce sans doute plus serré que lors des élections 2008.

Durant quelques minutes, le hall de l'hôtel de ville de Calais a été traversé par un léger vent de stupeur : Michel Hamy écarté du deuxième tour ! Alors que les résultats de seulement trois bureaux manquaient, le maire de Coquelles était largement devancé par le candidat du Front national, Roger Demassieux. Mais parmi ces trois bureaux manquants, justement, un bureau de Coquelles, où Michel Hamy a cartonné (65 %). C'est bien lui qui affrontera Jacky Hénin dimanche prochain.

Objectif atteint pour Jacky Hénin

L'ancien maire de Calais a d'ores et déjà atteint son unique objectif. On le sait, le conseil général ne l'intéresse pas, puisque la règle du non-cumul des mandats lui interdit d'occuper ce siège : il restera député européen. Non, Jacky Hénin ne cherchait dans ce scrutin, qu'à affirmer sa position de leader de l'opposition municipale. En obtenant près de 37 % sur les bureaux calaisiens, il y parvient, et réfrène ainsi les velléités d'indépendance affirmées par la jeune garde socialiste. Dont le représentant Teddy Lauby obtient un score décevant (15,29 %, 12,94 % sur les bureaux calaisiens). D'autant plus décevant qu'il est distancé de plus de quatre cents voix par Roger Demassieux (Front national). Largement inconnu du public, ce candidat obtient 20 % des voix, et arrive largement en tête à Fréthun.

Le taux d'abstention, bien qu'inférieur à la moyenne nationale, est tout de même suffisamment important pour rendre imprévisible le second tour. De même, difficile de savoir ce qu'il adviendra des 1 770 voix obtenues par le Front national.

Michel Hamy, qui avait largement triomphé en 2008 (65 %), n'aura sans doute pas la même marge dimanche. D'autant que son seul réservoir de voix se trouve dans sa commune, à Coquelles. •

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Elections calais
commenter cet article

commentaires