Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:04
Les fissures comme celle-ci près du volcan Dabbabu se situent déjà en-dessous du niveau de la mer. 

Cynthia Ebinger, un géologue de l'Université de Rochester à New York, avait peine à croire ce que lui disait son interlocuteur dans les déserts de l'Ethiopie. Cet employé d'une entreprise de minéralogie, lui annonçait que le célèbre Erta Ale , un volcan en Ethiopie du nord, était entré en éruption. Ebinger, qui étudie ce volcan depuis des années, a été prise de court. le cratère du volcan a toujours été rempli d'une soupe bouillonnante de lave argent-noir, mais il s'est passé des décennies depuis sa dernière éruption. 

L'appel date de Novembre dernier. Ebinger a immédiatement pris l'avion pour l'Ethiopie avec quelques autres chercheurs vulcanologue. "Le volcan était bouillonnant; la lave enflammée-rouge a été prise en photo depuis le ciel, "dit Ebinger dans un article au Spiegel. La terre est en plein bouleversement dans l'Afrique de l'Est et la région change rapidement. Le sol du désert tremble et se fend, les volcans sont en ébullition et les eau de la mer et empiètent sur la terre. Afrique, les chercheurs en sont certains, L'Afrique est en train de se déchirer à un rythme rarement vu en géologie. 



La première fracture est apparue il y a des millions d'années, aboutissant à la création de la Mer Rouge et du golfe d'Aden. La deuxième fracture, qui s'étend du sud de l'Ethiopie au Mozambique, est connue comme la Grande Vallée du Rift, qui est bordée de plusieurs volcans. Dans des millions d'années, elle sera remplie d'eau de mer. Mais cela pourrait se réaliser rapidement. 

Mais dans la dépression de Danakil, dans la partie nord de la vallée, l'océan pourrait arriver beaucoup plus tôt. Là, des collines basses, de 25 mètres sont les seuls remparts à retenir les eaux de la mer Rouge. La terre derrière ces collines a déjà baissé de dizaines de mètres par rapport aux niveaux précédents et les dépôts de sel blanc sur le sol du désert témoignent des empiétements passés de la mer. Mais les coulées de lave ont rapidement coupé l'accès de la Mer. 

Pour l'instant, personne ne peut vraiment dire quand la mer inondera de nouveau le désert. Mais quand cela arrivera, cela pourrait aller très vite. « Les collines pourraient s'enfoncer en quelques jours » a annoncé Tim Wright, un homme enseignant à l''Ecole de la Terre et de l'Environnement à l'Université de Leeds, lors d'une récente conférence organisée par l'American Geophysical Union (AGU) à San Francisco. Au cours des cinq dernières années, la transformation géologique de l'Afrique de l'Est a « Accéléré de façon spectaculaire», dit Wright. En effet, le processus se déroule bien plus vite que beaucoup l'avaient prévu. Ces dernières années, les géologues ont mesuré juste quelques millimètres de mouvement chaque année. « Mais maintenant, la terre s'ouvre par mètres », affirme Loraine Field, un érudit de l'Université de Bristol qui a également assisté à la conférence. Les tremblements de Terre causent de profondes crevasses qui se forment dans le sol du désert et le sol de Afrique de l'Est se brise comme du verre. Les chercheurs dans le golfe du Tadjoura, qui s'avance dans Djibouti dans le golfe d'Aden, ont récemment enregistré un barrage de secousses sismiques. « Les tremblements de terre se produisent sur la mi- dorsale océanique », rapporte Ebinger. 

Déplacement des plaques tectoniques 

La lave jaillit des fissures dans ces chaînes de montagnes sous-marines en permanence créant une nouvelle écorce terrestre- quand elle se durcit, elle devient une partie du plancher océanique. Comme le magma pousse vers le haut, il écarte le plancher océanique des deux côtés, déplaçant les plaques tectoniques et créant des tremblements de Terre. 

Ces derniers mois, les séismes dans le golfe de Tadjoura se sont rapprochés de plus en plus de la côte. Comme l'explique Ebinger, la faille qui déchire le plancher océanique se propagera progressivement à la terre ferme. C'est déjà le cas le long de certaines lignes de faille dans le désert éthiopien, montrant un spectacle géologique qui ne peut généralement être observé qu'en grande profondeur au fond de l'océan. 

Même le modèle des tremblements de terre permet de conclure que le désert se transforme en un fond de mer profonde, selon un article paru récemment dans le Journal of Geophysical Research publié par Zhaohui Yang et Wang Ping-Chen, deux géologues de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign. les chercheurs ont enregistré plusieurs forts tremblements de terre à faible profondeur en Afrique de l'Est semblables à ceux qui ne sont par ailleurs vus qu'au niveau des crêtes des failles abyssales dans les profondeurs marines. 

Ces derniers mois, les chercheurs ont également enregistré une légère hausse de l'activité volcanique. En effet, les géologues ont découvert des éruptions volcaniques à proximité de la surface à 22 endroits dans le triangle Afar dans cette région de l'Afrique. La poussée du Magma a créé des crevasses allant jusqu'à huit mètres de largeur, a déclaré Derek Keir dans un rapport de l'Université de Leeds. Alors que la plupart du temps, le magma reste sous la surface, dans des endroits comme Erta Ale il a fait son chemin au dessus du sol. 

Un océan sans eau 

Les scientifiques ont également noté que le type de magma bouillonnant dans la région est du type autrement vu que lors d'éruptions volcaniques de dorsales médio-océaniques profondes sous marines. Une de ses signatures caractéristiques est une faible proportion d'acide silicique. Le magma sortant de l'Erta Ale a la même composition chimique que celle des volcans sous-marins. L'ensemble de la région ressemble de plus en plus au fond de l'océan - mais sans l'eau. 

Le nouvel élan de l'activité a commencé en 2005, quand une fissure de 60 kilomètres de long s'est formée soudain dans la dépression de l'Afar. Depuis lors, environ 3,5 kilomètres cubes de magma ont jailli, selon Tim Wright - assez pour couvrir la superficie totale de Londres à la hauteur d'une personne moyenne. 

D'un point de vue géologique, la rapidité avec laquelle le magma pousse actuellement est étonnante. Il a frayé son chemin à travers la roche en dessous de la surface de la terre à des vitesses allant jusqu'à 30 mètres par minute, écrit Eric Jacques de l'Institut de Physique du Globe de Paris. Les mesures par satellite attestent des conséquences : Sur un tronçon de 200 kilomètres, le sol ressemble à l'asphalte d'une route par une chaude journée d'été. Cette poussée du Magma est également mise en cause dans l'éruption du Dabbahu dans le nord de l'Ethiopie, note Lorraine Field de San Francisco. 

Une Expansion continue 

Les données satellite ont également montré qu'une zone beaucoup plus vaste que supposée jusqu'ici, a été marquée par des fissures signale Keir. Des courants magmatiques souterrains sont également à l'origine de la hausse de la température du sol à l'est de l'Egypte, a déclaré une équipe de géologues de l'Institut national de recherche en Egypte de l'astronomie et de géophysique récemment dans sismologique Research Letters. Lors de la conférence de l'AGU, à l'Université de Colombie- James Gaherty a signalé que les éruptions de magma ont ouvert une crevasse de 17 - kilomètres dans le sol du désert dans la partie nord du Malawi et que la pression latérale qu'ils ont exercés a même surélevé la terre environnante de 50 centimètres. La plus violente poussée magmatique de ces dernières années, est cependant apparue à une place inattendue. 

En mai 2009, un volcan souterrain a éclaté en Arabie Saoudite. Un fort tremblement de terre d'une magnitude de 5,7 accompagnée par des dizaines de milliers de séismes plus faibles ont forcé 30.000 personnes à chercher un abri. Le magma vomi du sol a recouvert une zone de la taille de Berlin et de Hambourg combinés, a déclaré Sigurjon Jonsson du département Science et Technologie de l'Université King Abdullah University of Science lors de la dernière réunion AGU. Le fait que l'éruption ait eu lieu près de 200 kilomètres de la ligne de faille en Afrique de l'est nous a tous surpris , a décaré Cynthia Ebinger. Et le plus grand chantier de construction géologique du Monde continue à se développer. Loraine Field confirme que de plus en plus de magma fait pression pour trouver son chemin vers la surface de la Terre... ajoutant que : « La chambre magmatique est en train de se recharger » David Ferguson, de l'Université d'Oxford prédit une augmentation considérable des éruptions volcaniques et des tremblements de terre dans la région au cours de la prochaine décennie. Ils seront d'une magnitude croissante.

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans sciences
commenter cet article

commentaires