Dimanche 15 mai 7 15 /05 /Mai 11:45

PARIS - Plusieurs personnalités politiques ont dû par le passé répondre devant la justice ou leurs instances politiques pour leurs comportements sexuels, comme cela pourrait arriver au socialiste français et actuel directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn.

 

Donné par les instituts de sondage comme candidat socialiste favori pour la présidentielle française de 2012, DSK a été inculpé dimanche d'agression sexuelle et de tentative de viol, après avoir été accusé la veille d'agression sexuelle par une employée d'un hôtel de la ville.

- Bill Clinton : en janvier 1998, le procureur indépendant Kenneth Starr commence une enquête sur des allégations concernant la liaison qu'aurait entretenue le président Clinton dans le passé avec une jeune femme, Paula Jones. Mais l'affaire se centre sur une autre liaison, que M. Clinton aurait eue, alors qu'il était président, avec une stagiaire de la Maison Blanche, Monica Lewinsky.

Le 17 août, Clinton reconnait avoir eu une "relation déplacée" avec Monica Lewinski. Le 11 septembre, le rapport de la Commission mise en place par M. Starr est rendu public, évoquant des "informations substantielles" selon lesquelles M. Clinton a "menti sous serment" dans l'affaire Paula Jones, et a fait entrave à la justice dans l'affaire Lewinksy.

Une procédure d'"impeachment" contre M. Clinton est repoussée par les sénateurs le 12 février 1999.

- Le président israélien Moshé Katzav a démissionné en juin 2007 à la suite d'un scandale sexuel. Il a été reconnu le 30 décembre 2010 coupable de deux viols sur une de ses subordonnées à l'époque où il était ministre du Tourisme dans les années 1990. Il a en outre été reconnu coupable de deux "actes indécents", dont un avec usage de la force, et de harcèlement sexuel contre trois de ses employées au ministère du Tourisme puis à la présidence après son élection en 2000.

Il a été condamné le 22 mars 2011 par un tribunal de Tel-Aviv à sept ans de prison ferme et deux ans de prison avec sursis. Il a interjeté appel contre ce jugement.

- L'ancien président zimbabwéen Canaan Banana a été condamné à un an de prison en mai 2000 pour "sodomie et autres crimes sexuels" perpétrés à l'encontre de collaborateurs, alors qu'il était président de 1980 à 1987. Il a été libéré le 30 janvier 2001, sa peine ayant été écourtée.

- L'ancien vice-Premier ministre malaisien, devenu chef de l'opposition, Anwar Ibrahim, risque une peine de 20 ans de prison s'il est reconnu coupable de sodomie à l'encontre d'un ex-conseiller en juin 2008. Une décison du juge est attendu le 16 mai.

- L'actuel président sud-africain Jacob Zuma élu en mai 2009, a été acquitté du viol d'une jeune femme séro-positive le 8 mai 2006.

- Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi est accusé de recours à la prostitution de mineure et abus de pouvoir dans l'affaire du Rubygate. Le procès, entamé le 6 avril 2011, doit reprendre le 31 mai.

Le Cavaliere, âgé de 74 ans, est accusé d'avoir rémunéré les prestations sexuelles d'une mineure, la Marocaine Karima el Mahroug, surnommée Ruby, de février à mai 2010 et d'avoir fait pression sur la police de Milan pour la faire libérer après son interpellation pour un larcin.

 

Par conscience politique - Publié dans : DSK
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Accueil

Partager

Texte Libre

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés