Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 11:51

Présentation des remplaçantes en vue des élections cantonales de mars

Le mouvement des sociaux-démocrates du Calaisis prêt pour la campagne

vendredi 11.02.2011, 06:00
Les candidats du mouvement des sociaux-démocrates du Calaisis pour les cantonales du mois prochain.Les candidats du mouvement des sociaux-démocrates du Calaisis pour les cantonales du mois prochain.

Ne parlez pas de suppléantes aux sociaux-démocrates du Calaisis, mais de remplaçantes. Mercredi soir, Marcel Pidou, Laurent Lenoir et Philippe Blet ont donc présenté leurs remplaçantes respectives.


« C'est idiot de rester cantonné dans son canton. Le Calaisis a les mêmes besoins. Nous formons une équipe de six avec une vision commune du territoire pour moderniser et solidariser les trois cantons », martèlent les candidats.



Canton Calais nord-ouest 

 

 

 


C'est Katherine Danel, directrice de l'Adis pour Dunkerque et le Calaisis, qui secondera Marcel Pidou. Cette éducatrice de formation, qui s'est ensuite orientée vers la santé, est originaire du Beau-Marais. « J'ai quitté l'école à 17 ans avec un BEP en poche, aujourd'hui je suis ingénieur social. Il faut avoir de l'ambition. Je crois en l'humain », explique cette ancienne cartée du PS de 42 ans. « Je ne m'y retrouvais pas. J'ai rejoint le MSDC. Si aujourd'hui je peux apporter quelque chose aux autres et améliorer le territoire en remettant l'humain et la proximité au centre, pourquoi pas », poursuit cette éducatrice acharnée, soulignant par la même occasion sa complémentarité avec Marcel Pidou.



Canton Calais-centre 

Ancienne suppléante de Philippe Vasseur, Malika Bouazzi épaulera Laurent Lenoir dans la course aux cantonales de mars. Travaillant dans l'hôtellerie, elle a rejoint le MSDC qu'elle juge « plus ouvert et accessible que le PS ». « J'ai la même vision du territoire que l'on veut moderniser et non en faire un cliché, explique-t-elle. On forme un duo pour que la ville, le territoire, avance.

 » Laurent Lenoir et sa suppléante Malika Bouazzi souhaitent « améliorer l'accueil sur Calais et en faire un vrai base arrière des JO. Il faut valoriser le territoire, améliorer l'accueil des touristes, développer les pistes cyclables, les liens avec le Grand site... » 

Canton Calais sud-est

Philippe Blet a retenu Cathy Vendel, 42 ans. Conseillère municipale à Calais depuis 2008, présidente de la Mission locale et éducatrice, cette Calaisienne est aussi une travailleuse du social, comme Katherine Danel, qui « parle avec ses tripes ». « Je suis au coeur des problématiques locales et surtout je vois les non-réponses apportées à la population. Il y a des problèmes d'emploi, de formation, de société et d'abandon du territoire  », détaille-t-elle. Cathy Vendel se dit « très en phase avec le conseil général mais aussi très en colère quand on nous demande des objectifs chiffrés pour obtenir des financements ». Cette éducatrice estime « ne pas être assez reconnue et défendue par rapport aux spécificités du territoire. Il y a moyen de développer autrement l'emploi, la formation en adéquation avec les besoins et l'humain.

Je veux mettre mes compétences pour défendre les habitants et mettre en avant les besoins
 », conclut-elle. « La volonté d'agir, c'est notre force », ajoutera Philippe Blet.

Le MSDC dévoilera son programme sous une quinzaine de jours. Le président de Cap Calaisis avance déjà « trois moyens qui permettront de se réapproprier des territoires délaissés : mettre des concierges, des travailleurs sociaux et une police de proximité ».



Nord Littoral

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Cantonales Calais
commenter cet article

commentaires