Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 13:54

Hervé Poher, président de la communauté de communes des Trois Pays

« On a pris des habitudes de vieux garçons »

jeudi 17.02.2011, 06:00
Hervé Poher.Hervé Poher.

 

Pour Hervé Poher, le président de la communauté de communes des Trois Pays, c'est presque un retour vers le futur : « En 1996, j'ai fait la même proposition d'une grande intercommunalité.


Et je me suis pris une claque ! le préfet de l'époque et les élus m'ont dit que c'était irréalisable 
... » Hervé Poher a digéré la leçon : « Depuis, le temps a passé et on a appris à travailler à notre échelle. Chaque intercommunalité a trouvé son propre équilibre. On a pris des compétences particulières. Par exemple, dans les Trois Pays, nous avons pris beaucoup d'avance dans le domaine de la petite enfance ». Ces différences de compétences sont d'ailleurs pour l'élu un obstacle dans le rapprochement entre Cap Calais et les intercommunalités rurales qui l'entourent : « Il y a un vrai fossé dans ce domaine. A Cap Calaisis, il y a le Sevadec pour le traitement des déchets mais le ramassage reste de la compétence de Calais. » Se pose aussi pour lui une question de taille : « Je pense qu'on ne peut pas bien travailler avec des usines à gaz. Si on créait une entité trop grande, on ne ferait plus d'aménagement mais de la politique. On passerait le temps à se bouffer le nez. On se doit d'abord à la population, autant bâtir une structure qui marche. Le seul endroit où on peut discuter, c'est le Sympac ».


Pas question pour autant d'imaginer un rapprochement entre communautés de communes, même si c'est le voeu du préfet : « On a des habitudes de vieux garçons. Depuis 1996, je suis un amoureux éconduit. Il n'est pas question, pour nous, d'imaginer un Pacs. »

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Vie locale Calaisis
commenter cet article

commentaires