Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 02:06

Il y a dans l’histoire de l’immigration extra-européenne des dates qui font référence.

Ainsi depuis 1974, l’immigration pour raison de travail serait officiellement suspendue. C’est une rengaine que nous avons assez entendue tout au long des années 80 et 90 sur les plateaux des débats publics dès qu’un responsable national tentait d’alerter les Français sur la menace qui pesait sur eux : « il n’y a plus d’immigration depuis 1974, nous sommes en immigration 0… » et soudain…coup de théâtre : en février 2009, on passe sans transition aux propos de Yazid Sabeg (Commissaire à la diversité) qui sonnent comme un aveu « ce pays a changé, il faut faire une place aux immigrés et à leurs nombreux enfants ». Et oui, sans transition, ce pays a changé pendant que les politiciens aux ordres du patronat et des doctrines mondialistes endormaient le peuple de lénifiants propos « immigration 0 depuis 1974, bla, bla, bling, bling… ». Les extra-européens arrivaient et s’installaient au point qu’aujourd’hui on nous les impose au nom du poids qu’ils pèsent dans notre population (certes nous avions déjà ressenti ce poids en matière sociale, fiscale éducative,sécuritaire…). Remarquable et habile tour de passe-passe mais aussi et surtout preuve s’il en était besoin des mensonges et de la mauvaise foi qui ont animé et animent encore les dirigeants irresponsables qui se succèdent à la tête de ce pauvre pays.

Dans le processus engagé de disparition et de remplacement de notre PEUPE, l’accession de Sarkozy à la Présidence de la République fera date en marquant le véritable début du processus dit de « métissage »,après que J Chirac , alors Premier ministre, ait en 1976 mis en place le regroupement familial qui ouvrait l’ère de la « colonisation de peuplement ». A l’heure où la France enregistre quelques 110 000 entrées régulières d’étrangers hors union européenne chaque année (dont 84% d’Africains [leur part est en hausse de 44%], Arabes et Turcs) il s’agirait d’inscrire définitivement les 2e et 3e générations d’immigrés islamo africains dans le paysage national afin de favoriser la reprise de l’immigration massive à l’horizon 2012-2015.

Une « littérature » politicienne complaisante a pendant trop longtemps incriminé les seuls socialistes, ce qui est trop facile d’autant qu’ils n’ont réellement gouverné que peu de temps durant ces 39 années décisives (1970-2009).
Les gouvernements socialistes ont, essentiellement, opéré trois vagues de régularisations massives de clandestins:
-en 1981-82 (régularisation de 125 000 migrants)
-en 1990 (consécutive à la loi du 2 août 1989) ;
-en 1999 (consécutive à la loi du 11 mai 1998).

Depuis 1974 l’immigration de travail est suspendue et c’est le regroupement familial voulu par J Chirac qui fournit les plus gros contingents d’immigrés.
Ainsi la part de l’immigration familiale augmente sans cesse. En 10 ans de 1996 à 2006 elle a triplé :

1996 : 30 394 installations familiales
2006 : 99 710 installations familiales

A titre de comparaison les contingents annuels de l’immigration de travail (répartis en trois sous groupes de travailleurs : saisonniers, temporaires et permanents) apparaissent assez faibles,pour l’année2007:

-Travailleurs permanents : 9 000
-Temporaires : 10 405
-Saisonniers : 16 093

Face à cela on ne saurait se satisfaire des rodomontades du gouvernement se félicitant du nombre de reconduites à la frontière. De nombreux articles y ont déjà été consacrés, il est inutile d’y revenir trop longuement sauf pour rappeler une fois de plus que ce nombre dérisoire, est en baisse car il concernait surtout les tsiganes désormais moins concernés, espace Schengen oblige. Regardez bien les chiffres des retours aidés qui concernent essentiellement ces tsiganes, qui, après avoir touché la prime au retour, reviennent le plus naturellement du monde en France:

2002 : 1300
2003 : 1378
2004 : 1225
2005 : 1063

Que dire du coût des demandeurs d’asile afghans, tsiganes faux réfugiés…qui, ont pu bénéficier de l’allocation temporaire d’accueil (ATA), destinée à couvrir les besoins des demandeurs d’asile non hébergés en CADA, le temps qu’il soit statué sur leur sort (les délais d’instruction sont encore fort longs) ? Celle-ci est de 10,04 euros par jour. Il y a eu en 2008, 43 700 allocataires jakpot ! Simultanément de vrais réfugiés qui fuyaient le Kosovo aux mains de l’UCK et qui auraient dû, eux, rester chez nous y ont été renvoyés et « mis à l’amende » au retour(tels les I…., dont la mère de famille avait déjà été violée par les crapules de l’UCK avant leur fuite et qui ont été renvoyés en 2008 directement au Kosovo avec la passivité sinon la complicité du « médiateur » Arno Klarsfeld, alors que la Serbie se proposait de les accueillir…on imagine le sort de la mère et de la fille…).

La France est donc un havre paradisiaque convoité par les migrants. Loin de l’image culpabilisatrice véhiculée par les medias, les musulmans, selon le Pew Research Center, en font leur proie préférée. En effet, une enquête menée au printemps 2006 auprès des musulmans de 4 pays européens par l’organisme précité démontre que c’est bien en France que les musulmans ressentent le moins d’hostilité à leur égard (39% contre 52% en Allemagne). Il en ressort également que 78% des musulmans français se déclarent favorables à l’assimilation (contre 41% en Angleterre et 30% en Allemagne) et pour cause l’intégration en France est un processus inverse…

Gouverner c’est prévoir et les Français perçoivent bien que ce gouvernement ne prévoit rien, agit au gré de l’urgence médiatique sans ligne directrice. Bien sûr, il existe tout de même un agenda politique, indigent certes mais une des composantes n’est pas négociable : promouvoir l’immigration et le métissage dans le chaos interne.

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans France
commenter cet article

commentaires