Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 15:08

Faits divers

L'opération de police au Beau-Marais a mobilisé plus de 40 hommes

Dissuader mais aussi rassurer

vendredi 24.12.2010, 06:00

Les policiers calaisiens ont aussi procédé à des fouilles de véhicules. Les policiers calaisiens ont aussi procédé à des fouilles de véhicules.

 

A la demande du préfet du Pas-de-Calais, une importante opération de sécurisation et de lutte anti-drogue a été organisée hier après-midi par le commissariat de Calais, dans le quartier du Beau-Marais.




C'est un impressionnant cortège d'une vingtaine de voitures de police qui a quitté hier, vers 17h, le commissariat de Calais en direction du quartier du Beau-Marais. A la demande du préfet du Pas-de-Calais, Pierre de Bousquet de Florian, le commissariat de Calais a organisé une vaste opération de sécurisation et de lutte anti-drogue dans quatre immeubles d'un des secteurs les plus à risques de Calais. Elle fut dirigée par le commissaire Jean-Philippe Madec, aidé par son adjoint, Guillaume Fauconnier. La Direction Départementale de la Sécurité Publique était représentée par le chef d'Etat Major Haroun.

Une fois arrivée sur le parking, la quarantaine de policiers mobilisée a investi les lieux. Répartis en deux groupes, les forces de l'ordre ont fouillé les entrées, les paliers et les cages d'escaliers. Un chien renifleur a inspecté chacun de ces endroits à la recherche d'odeur suspecte ou de produits de stupéfiants. L'animal servait aussi à rechercher d'éventuels produits suspects dans certains véhicules contrôlés.

Au bout d'une heure de recherches, les policiers mettent fin à l'opération. Ils n'ont rien trouvé mais leur simple présence sur place suffit à atteindre l'objectif recherché : « Nous devons montrer à la population locale que la police reste maître de ce secteur, affirme le préfet du Pas-de-Calais. Le Beau-Marais ne doit pas être une zone de non-droit gérée par des petits voyous qui terrifient les honnêtes gens ».

Le coup fut réussi. Bon nombre de personnes étaient à leur fenêtre pour regarder les policiers en action. Certains jeunes du quartier, qui trainaient dehors, n'avaient pas l'air bien rassurés : « Cette action se veut dissuasive vis-à-vis des délinquants, car ils s'aperçoivent que nous sommes présents et que nous sommes déterminés à destabiliser les réseaux mis en place dans le quartier, notamment en ce qui concerne les stupéfiants », poursuit Pierre de Bousquet de Florian.

Elle a eu le don aussi de rassurer un peu plus la population locale : « On vit dans la terreur raconte une dame au préfet venu à sa rencontre.

On a peur de sortir le soir ainsi que d'éventuelles représailles. Des gens se font voler, agresser... Ce n'est plus vivable. Il faudrait que la police vienne plus souvent
». Et Pierre de Bousquet de Florian de la rassurer en promettant que « la police passera puis repassera puis repassera aussi souvent qu'il le faudra ».

Vincent PIHEN ;

photos : Gauthier HÉNON

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Calais Beau-Marais
commenter cet article

commentaires