Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 16:05

POLITIQUE - Le compte à rebours est lancé, ce lundi, pour les élections en mars prochain...

Le compte à rebours pour les élections cantonales des 20 et 27 mars est lancé ce lundi, premier jour de dépôt des candidatures pour le premier tour, sauf à Paris. Ces élections verront le renouvellement de la moitié des conseillers généraux dans tous les départements.

Les candidats auront jusqu'au 21 février pour s'inscrire. Les listes par cantons seront mises en ligne par le ministère de l'intérieur à partir du 7 mars, jour d'ouverture de la campagne officielle, après vérification de l'éligibilité de chaque candidat. 2.023 cantons qui avaient été renouvelés en 2004, 1.926 en métropole et 85 outremer, et trois cantons qui font l'objet d'une élection partielle, sont concernés.

Dernière élection pour les conseillers généraux

C'est la dernière fois que les Français éliront leurs conseillers généraux puisqu'ils devraient être remplacés, à partir de 2014, par les conseillers territoriaux qui siègeront aussi à la région. Leur mandat a d'ailleurs été réduit à trois ans, au lieu de six jusqu'à présent.

Ces élections seront la dernière occasion pour les partis politiques de compter leurs forces avant la présidentielle de 2012. Ce scrutin pourra aussi avoir un impact sur le résultat des sénatoriales de septembre, les conseillers généraux composant, avec les maires, les conseillers régionaux et les députés du département, du collège des grands électeurs.

L'election présidentielle en ligne de mire

«Ce sera le dernier sondage grandeur nature avant la présidentielle», relève Claudy Lebreton (PS), président de l'Assemblée des départements de France (ADF).

Le président de Seine-Saint-Denis, Claude Bartolone (PS), veut faire de ces cantonales «l'acte-1 du processus qui doit amener (les socialistes) au moment de l'élection présidentielle».

Actuellement, 58 départements sur 100 sont de gauche.

Des majorités fragiles

Pour la patronne du PS Martine Aubry, «ce serait vraiment un très beau succès» d'engranger «deux ou trois» départements de plus comme les Hautes-Alpes, l'Aveyron et la Côte-d'Or.

Côté majorité, le secrétaire national aux élections à l'UMP, Alain Marleix, considère qu'il ne devrait pas y avoir de grands changements. «On pourrait même assister à de bonnes surprises à droite», estime-t-il.

Dans une vingtaine de départements, les majorités sont fragiles, à moins de cinq sièges. Le PS espère l'emporter dans huit: Aveyron, Côte-d'Or, Hautes-Alpes, Jura, Loire, Pyrénées-Atlantiques, Rhône - dont le président est le Garde des Sceaux Michel Mercier - et Vienne. La droite fonde ses espoirs sur la Corrèze, détenue par l'ancien secrétaire général du PS François Hollande, les Pyrénées-Orientales, les Deux-Sèvres, la Somme, le Vaucluse, le Val-d'Oise, la Seine-et-Marne.

Favoriser la parité

Mais à gauche comme à droite, on s'accorde à considérer que le premier enjeu du scrutin sera la participation, d'autant que pour la première fois depuis 1992 ces élections ne seront pas couplées avec des élections nationales. Lors des dernières élections cantonales de 2008, la participation avait été de 64,87% au premier tour. Mais, souligne Alain Marleix, elles avaient été couplées avec des municipales.

De nouvelles dispositions concernant les suppléants vont s'appliquer pour la première fois à cette série. Ils devront notamment être du sexe opposé au candidat, pour favoriser la parité.

Pour la première fois également, seuls les candidats ayant recueilli 12,5% du nombre des inscrits, au lieu de 10% auparavant, pourront figurer au second tour. Cette disposition devrait limiter le nombre d'élections triangulaires.

 © 2011 AFP

 

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans France
commenter cet article

commentaires