Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 14:05

Pierre-Ferrari-et-Serge-Defosse

Avant que la campagne s’emballe.

Croche-pieds, noms d’oiseaux, menaces et tribunal : les cantonales sur Hénin ne devraient rien avoir à envier aux municipales. Et parce que là-bas on fait rarement comme ailleurs, la campagne électorale s’est ouverte avant l’heure. Pas étonnant avec 8 candidats en lice – le maximum dénombré dans tout le département – dont la moitié issus de la gauche…

Qui de Jean-Marie Picque, le sortant socialiste de 76 ans aux trois mandats poussé au front par sa toute puissante maison-mère, ou de Pierre Ferrari, le dissident de 27 ans un peu taquin sur les bords, a commencé le premier ? Cela revient à se poser la question de l’oeuf et de la poule…

Le « sale gosse » a bien ri au nez de son aîné en lui suggérant de rejoindre son comité de soutien. Mais il a toujours choisi son vocabulaire. Les gros mots, c’est pas son genre et d’aucuns le savent dans les rues d’Hénin et de Montigny, où il balade son extrême courtoisie dans des costumes impeccables.

Habitué aux campagnes « pépères » de l’élu seul (ou presque) en course, Picque, en revanche, aurait du mal à supporter qu’un jeune ambitieux vienne labourer ses terres. Et il aurait craqué, insultant Ferrari en public. Ni une ni deux, ce dernier a récupéré des témoignages et déposé plainte pour injures publiques et diffamation auprès du doyen des juges d’instruction.

S’il n’a pas l’impression d’en faire un peu trop au risque de définitivement lasser les électeurs de gauche ? Que nenni. « Je ne me laisserai pas salir. Par cette plainte je veux mettre fin maintenant à la campagne nauséabonde qui s’annonce. Stop », argumente le dissident. Son avocat réclame par ailleurs au PS l’annulation de la désignation de Pique, non conforme aux statuts du parti selon lui, comme candidat aux cantonales.

Tout comme il a saisi le juge des référés de Béthune pour obtenir la reconstitution de la section socialiste d’Hénin. L’audience est prévue à 14 h cet après-midi. Entre autres assignés Martine Aubry, la première secrétaire nationale, et Catherine Génisson, la cheftaine du PS 62, ne devraient pas prendre la peine de se déplacer. Pierre Ferrari, lui, sera bien là.

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans parti politique
commenter cet article

commentaires