Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 09:27

 

Les députés UMP n'avaient visiblement pas connaissance de l'affaire. Jérôme Chartier, député UMP proche de François Fillon, est l'un des rares à vouloir réagir

"à chaud". "Le 30 décembre [date de la rencontre entre MM. Fillon et Moubarak],Hosni Moubarak était un élément de stabilité au Proche Orient", assure-t-il. Tout en rappelant que "lorsque François Fillon voyage à titre privé, il est toujours premier ministre". Une manière de se démarquer des déclarations de Michèle Alliot-Marie, qui avait déclaré "quand je suis en vacances, je ne suis pas ministre des affaires étrangères", avant de rectifier, assurant qu'elle était ministre "vingt-quatre heures sur vingt-quatre et trois cent soixante-cinq jours par an". "Tout ça augure bien de la campagne présidentielle", a tout de même concédé le député UMP Lionnel Luca

.

"Si vous repreniez la liste complète de tous ceux qui ont été reçus par le roi du Maroc – pas l'actuel, mais son prédécesseur – pour combien de temps, et dans quelles conditions, vous verriez passer toute la galaxie, ou à peu près, de la vie politique française", a rappelé l'ancien garde des sceaux (PS) Robert Badinter.

"Si vous repreniez la liste complète de tous ceux qui ont été reçus par le roi du Maroc – pas l'actuel, mais son prédécesseur – pour combien de temps, et dans quelles conditions, vous verriez passer toute la galaxie, ou à peu près, de la vie politique française", a rappelé l'ancien garde des sceaux (PS) Robert Badinter.AFP/ERIC PIERMONT

Par la suite, plusieurs poids lourds de la majorité ont défendu M. Fillon, balayant toute polémique. "Le premier ministre, dans un souci de transparence, a clairement indiqué que tous les frais personnels engagés pendant ses vacances ont été réglés de sa poche. Il n'y a donc pas lieu un instant de polémiquer à ce sujet", a soutenu le patron de l'UMP, Jean-François Copé. La ministre des sports, Chantal Jouanno, qui accompagnait M. Fillon à Annecy dans le cadre d'une visite du Comité international olympique (CIO) en vue des JO d'hiver de 2018, a quant à elle dénoncé la "politique de caniveau".

Quant à l'ancien garde des sceaux, Robert Badinter, il a parlé "d'un choix politique"qui ne "l'émeuvait pas". Car, a-t-il rappelé, "si vous repreniez la liste complète de tous ceux qui ont été reçus par le roi du Maroc – pas l'actuel, mais son prédécesseur – pour combien de temps, et dans quelles conditions, vous verriez passer toute la galaxie, ou à peu près, de la vie politique française". Il a précisé n'avoir pas fait partie de ces "privilégiés".

Nabil Wakim

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Economie
commenter cet article

commentaires