Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 18:06

Élections cantonales, Calais-sud-est

Le PS entend marquer le terrain

vendredi 28.01.2011, 06:00

Le PS à l’unisson :Gilles Cocquempot, Françoise Duvieuxbourg, Raphaël Di Majo et Yann Capet.Le PS à l’unisson :Gilles Cocquempot, Françoise Duvieuxbourg, Raphaël Di Majo et Yann Capet.

 

Françoise Duvieuxbourg et son suppléant Raphaël Di Majo sont les candidats du Parti Socialiste pour le canton sud-est. Une première pour les deux militants.




Le PS n'a pas lésiné. Pour mieux permettre à ces candidats de ne pas lâcher le terrain où ils entendent convaincre un maximum d'électeurs, une part du budget de campagne est utilisée à la location d'un local, - modeste certes -, au 231 de l'avenue Saint-Exupéry, au Beau-Marais. Il est ouvert tous les après-midi, sauf le dimanche.

Ce local, la candidate Françoise Duvieuxbourg entend en faire un lieu « de vie d'échange et de rencontre... et de fête si on gagne le 27 mars !

 » Françoise Duvieuxbourg prône « les valeurs du PS et de la gauche que sont la solidarité, la justice sociale, la volonté et le coeur qui sont indissociables. » Françoise Duvieuxbourg milite au PS depuis 8 ans et explique bien connaître le conseil général du Pas-de-Calais pour y avoir travaillé sept ans, dans des missions relatives au handicap, à l'enfance et à l'insertion. Pour la candidate, « un conseiller général se doit d'être présent sur le territoire au service de tous les habitants du territoire. » La candidate PS est aujourd'hui fonctionnaire à la mairie de Coudekerque-Branche.

À propos de ses liens avec le canton de Calais-sud-est Françoise Duvieuxbourg met en avant le fait que son fils a fréquenté les écoles du secteur et que sa mère a été salariée de l'usine de jouets Triang, aujourd'hui Meccano. « C'est vous dire si j'ai été touchée que Martine Aubry vienne visiter cette usine. » Martine Aubry qui est justement l'éléphant du PS avec lequel elle se sent le plus d'affinités politiques.

Raphaël Di Majo, lui-aussi quinquagénaire, habite le canton depuis quarante ans : « J'ai vu construire le Beau-Marais », témoigne-t-il.

Il place au premier rang des préoccupations des habitants la question du pouvoir d'achat, forcément en rapport avec l'emploi. « Nous avons des valeurs communes, poursuit le candidat suppléant, nous nous battons contre l'UMP, le Modem et le PRG. » Le canton de Calais sud-est est actuellement représenté à l'assemblée départementale par le PCF Marcel Levaillant, que Yann Capet, - secrétaire du PS local -, appelle amicalement « Marcel ».

A propos du tandem Duvieuxbourg-Di Majo, Yann Capet déclare « que ces deux candidats ne sont pas sortis du chapeau, et leur présence sur le terrain sera continue. » Et de réaffirmer que les adversaires de son parti sont l'UMP, le Front National et « la droite rétrograde ».

Comme de juste, les candidats aux cantonales s'appuient sur le bilan de la majorité socialiste au Conseil général, par exemple sur le fait que le département s'est favorablement distingué dans le retour à l'emploi de ses habitants bénéficiaires du RSA. « Nous défendons le meilleur des projets et le meilleur des bilans » argumente Yann Capet qui certifie, de conserve avec Gilles Cocquempot, ne penser exclusivement qu'aux élections cantonales pour le moment : « Un grand parti se doit d'avoir des représentants à tous les niveaux. C'est pourquoi nous menons un combat à la fois.

Aujourd'hui les cantonales, demain les présidentielles et les législatives, après-demain les sénatoriales... » Et la stratégie pour les prochaines les municipales ? « On ne s'interdit rien » esquive le chef des socialistes calaisiens.

Grégory FAUCQUEZ
Les menteurs menteurs Gauche capitaliste personnel
 

le parti socialiste est le parti le plus démocratique du pays, les militants participent à la vie du parti":

-depuis des décennies les militants socialistes voulaient partir seuls au 1er tour des municipales... sans commentaires

- Charles François arrive en tête des votes des militants pour les régionales... Percheron impose yann Capet, son fils spirituel...

Les Ps Calais rejete les 4,5% de minorité éthnique ,les votes et les adhésions sont manipulés

- 54 % des militants ne souhaitent pas que philippe Vasseur soit le candidat pour les cantonales sur le canton centre, il est imposé par la fédération...et j'en passe

Si si c'est très démocratique...

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans parti politique Calais
commenter cet article

commentaires