Dimanche 30 janvier 7 30 /01 /Jan 11:04

 

Économie : les pauvres sont plus taxés que les riches

En additionnant impôts et taxes, deux économistes de gauche montrent que les pauvres paient plus que les riches. Ils proposent une réforme de la CSG et de l'ISF

  pauvre-et-deprimee.jpg

 

 

TVA CSG(cotisation sociales comprises) pèse proportionnellement plus sur les pauvres que sur les riches. L'impôt sur le revenu est en ruine. Il faut le refondre dans une CSG à taux progressif, et maintenir l'ISF. Le tout sans augmenter la part globale des prélèvements obligatoires, évaluée à 49 % du revenu national.

Ces thèses chocs sont développées par les économistes Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez, dans « Pour une révolution fiscale » (éditions du Seuil). Pour « Sud Ouest Dimanche », Thomas Piketty, qui ne cache pas ses sympathies pour la gauche tout en se désolant du manque d'audace des grandes figures du PS dans ce domaine, justifie ces propositions.

 


Député énervé questionne le gouvernement (18/01/11)

 

 

Thomas Piketty. La France a un haut niveau de service public et de protection sociale. Ces choix ne doivent pas être remis en cause, mais ils pèsent lourd - une petite moitié du revenu national. Ce niveau de prélèvement ne peut être supportable que s'il est juste. Or, si l'on fait le compte de tous les impôts cotisations, on s'aperçoit que les 50 % des Français les plus modestes, gagnant entre 1 000 et 2 200 euros? subissent un taux de prélèvement effectif moyen de 45 %. Pour les 5 % de revenus supérieurs à 6 900 euros, ce taux décroît au fur et à mesure que les ressources s'élèvent. Il ne dépasse guère 35 % pour les 0,1 % de Français les plus riches. Au lieu d'être progressif, ce système est régressif. Il faut y mettre bon ordre.

Pourquoi supprimer l'impôt sur le revenu ?

Cet impôt, en principe progressif et redistributif, a été vidé de sa substance. Il rapporte près de deux fois moins que la CSG, qui sous sa forme actuelle est proportionnelle aux revenus, et plus de quatre fois moins que la masse des impôts indirects, dont la TVA. Or, celle-ci pèse plus lourd sur le budget de ménages pauvres, puisque la part des revenus affectée à la consommation est en moyenne pour eux plus importante que pour les riches.

Pourquoi l'impôt sur le revenu a-t-il ainsi décliné ?

D'une part, les taux d'imposition ont subi de multiples baisses successives depuis vingt ans. Surtout, cet impôt a été mité au fil des années par une kyrielle de niches fiscales. Dans une large mesure, les revenus de l'épargne, surtout concentrés dans les ménages aisés, bénéficient de régimes dérogatoires. Cet impôt est devenu injuste et totalement illisible. Il est mité parce que plus personne n'ose y toucher autrement qu'en le baissant davantage. Il n'est plus sauvable.

Enfance-pauvre_jpg.jpg

Que mettre à la place ?

Il faut étendre et réformer la CSG, qui doit continuer à être prélevée à la source car cela est un facteur d'efficacité et de simplicité. Nous souhaitons que son assiette soit très large, c'est-à-dire qu'elle s'applique au pourcentage le plus élevé possible de revenus du capital et du travail. Mais, à la faveur de sa fusion avec l'impôt sur le revenu, nous proposons qu'elle devienne progressive, ce qu'elle n'est pas aujourd'hui. Nous suggérons un barème aux termes duquel, par exemple, les personnes ayant des ressources mensuelles de 1000 euros s'acquitteraient de 2 % de leurs revenus. À 2 000 euros par mois, ce serait 10 % Celles qui touchent 10 000 euros paieraient 25 %. Le taux maximum de 60 % s'appliquerait à partir d'un revenu individuel de 100 000 euros.

Par rapport à la situation actuelle, impôt sur le revenu + CSG, quel serait l'impact de la réforme sur le pouvoir d'achat des ménages ?

Jusqu'à 6 000 euros de revenus mensuels, elle se traduit par de légers gains de pouvoir d'achat. Au-delà de 8 000 euros, la ponction augmente. Le prélèvement s'alourdit par exemple de 5 % à 14 000 euros, et de 10 % pour les personnes gagnant plus de 40 000 euros.

Pourquoi supprimer le quotient conjugal, c'est-à-dire le fait que les couples pacsés ou mariés fassent une même déclaration, avec un système de parts ?

Ce système ne correspond plus à l'état de la société. Le fisc n'a pas à se préoccuper de savoir si vous êtes mariés, pacsés, concubins ou célibataires, si vous vous êtes séparés dans l'année, etc.

Et puis, ce système contribue à dissuader une partie des femmes de mener une carrière plus lucrative.

Pourquoi maintenir l'ISF ?

C'est un impôt moderne assis sur des valeurs aussi proches que possible de la réalité. Sur ce plan, il est beaucoup plus juste, par exemple, que la taxe foncière, très variable selon les communes et assise sur des valeurs cadastrales souvent sans lien avec la valeur de marché. Au surplus, pour l'ISF, l'endettement est déduit, ce qui n'est pas le cas pour la taxe foncière. Nous sommes les seuls en Europe à pratiquer l'ISF. Mais on constate que, dans d'autres pays, les taxes foncières sont généralement plus lourdes qu'en France. Est-ce mieux ? Il nous semble donc pertinent de maintenir l'ISF, mais à un taux beaucoup plus faible, en y intégrant l'outil de travail, et avec un seuil d'exonération de 1,5 M€ de patrimoine, soit à peu près le double de ce qu'il est aujourd'hui.

 

 

vrais chiffres de l' inflation et de l' augmentation des prix depuis 2000

Inflation, baisse du pouvoir d' achat, augmentation des prix, etc... INSEE, experts, OCDE, gouvernement, droite, gauche tout le monde en parle mais concrètement pour quelqu'un de normal QUELLE EST L'AUGMENTATIOND ES PRIX DEPUIS 2000 ?
Voici les chiffres réels de l'augmentation des prix concrète (entre 2000 et 2006) des choses qu'achètent les gens normaux.
(Un prochain article actualisera ces prix avec leur situation en 2008 et on verra que l'augmentation constatée en 2006 était de la rigolade )

A la fin de la liste des augmentations de prix du lait, du beurre, du fromage, du fuel domestique, des pommes de terre, du pain, du café, vous verrez aussi la variation du salaire moyen entre 2000 et 2005 ainsi que la variation du salaire présidentiel entre 2000 et 2007 (ainsi que celle du budget de l'Elysée)..

Une conclusion s'impose: le président de la république actuel, mr Sarkozy, peut consommer du beurre, du lait, des pommes de terre, du café en même quantités que son prédécesseur de 2000 ...
Inflation du prix de la baguette de pain entre 2000 et 2006 : + 85%

inflation prix baguette de pain

inflation prix entre 2000 et 2006 de la salade : +118%
inflation prix entre 2000 et 2006 de la salade

inflation prix entre 2000 et 2006 d'un café: +64%
inflation prix entre 2000 et 2006 d'un café

inflation prix entre 2000 et 2006 du fuel: +72%
inflation prix entre 2000 et 2006 du fuel

inflation prix entre 2000 et 2006 du lait : +183%
inflation prix entre 2000 et 2006 du lait

inflation prix entre 2000 et 2006 du fromage de Brie: +137%
inflation prix entre 2000 et 2006 du fromage de Brie

inflation prix entre 2000 et 2006 du Coulommiers: +161%
inflation prix entre 2000 et 2006 du coulommiers

inflation prix entre 2000 et 2006 de 5 Kg de pommes de terre: +1770% !!
inflation prix entre 2000 et 2006 des pommes de terre

inflation prix entre 2000 et 2006 de la confiture: +112%
inflation prix entre 2000 et 2006 de la confiture

inflation prix entre 2000 et 2006 du chou: + 97%
inflation prix entre 2000 et 2006 du choux

inflation prix entre 2000 et 2006 du beurre: +66%
inflation prix entre 2000 et 2006 du beurre

variation du salaire annuel moyen entre 2000 et 2005: -0.5%
variation du salaire annuel moyen entre 2000 et 2005

variation du salaire mensuel du président de la République entre 2000 et 2007
: +218%
variation du salaire mensuel du président de la République entre 2000 et 2007

Variation du budget de l'Elysée entre début 2007 et fin 2007: + 300% ....


Par conscience politique - Publié dans : Economie
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Houla ! Fillon va encore se sentir blessé comme il l'a dit sur France 2 hier soir. Non il n'a pas favorisé les riches !
Pauvre Fillon...

Je suis révolté qu'un gouvernement puisse maintenir des taxes aussi élevées sur des produits de nécessité. Et par ce grand froid laisser de si lourdes taxes sur le fioul domestique ( et le carburant pour aller travailler).

Qu'ils ne se disent pas humanistes !
Ils ne pensent qu'à eux, à leurs potes friqués, et leur confort.
L'argent de nos taxes sert entre autres à payer les déplacements présidentiels qui sont des déplacements de campagne déguisés. VOLEUR ! VOLEUR !

Il n'en a que faire ( Sarkozy et consorts) que les pauvres se gèlent !

Je suis extrêmement en colère contre ces égoïstes.

Ils ne savent absolument pas ce qu'est la vie d'un smicard. Ils ne veulent qu'une chose c'est avoir le bulletin de vote.


C'est ça la droite : le bâton pour taper fort sur les petits, c'est l'esclavagisme moderne.( et au passage taper fort sur les conducteurs....)

Le libéralisme, c'est la liberté d'enc**** et de voler, spolier, le petit peuple.

Mais quand le petit peuple, qui dit pourtant sa souffrance mais n'est pas entendu, va la crier sa souffrance, ça va fait très mal. On n'a presque plus rien à perdre.... et quand on a tout perdu on devient forcément violent car la douleur fait perdre la raison. Et nous sommes plus nombreux.

Tenez vous le pour dit, gens de droite égoïstes....

Continuez votre arrogance avec votre bling bling et autres frimes payés par nous, continuez....Les cauchemars seront bientôt pour vous.

Nous claquons des dents de froid, vous allez claquer des dents de trouille.

Oui, je suis très en colère !

( M. Demargerie, de Total, vous n'êtes pas mieux, même si le fioul à 1€ le litre, vous vous en fichez car vous faites semblant de n'y être pour rien dans le prix - qui je vous l'accorde, est plombé de très lourdes taxes-).

Au fait il paraît que la TVA "sociale" ou " Sarkozy", bref, le 1.6 de plus, ne se sentira pas par les consommateurs, nous, car les fabricants ne la répercuteront pas..... Donc, le gouvernement ( fabricant de taxes) va faire en exemple ce qu'il demande aux producteurs : baisser le coût HT. Je n'oublie pas que la TVA s'applique aussi sur les taxes des carburants.
VOLEURS! MENTEURS !

Je ne sais pas pour qui je vais voter, mais je sais contre qui je vais voter.....
Commentaire n°1 posté par Jean-Philippe BUCHET le 03/02/2012 à 23h53

Accueil

Recherche

Partager

Texte Libre

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés