Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 20:56
Eric Woerth, Michèle Alliot-Marie et Nicolas Sarkozy, à Nice, le 21 avril 2009 (REUTERS).

Eric Woerth, Michèle Alliot-Marie et Nicolas Sarkozy, à Nice, le 21 avril 2009 (REUTERS). |

 

"MAM" n'aurait commis aucune faute ? C'est en tous cas ainsi qu'ont réagi Nicolas Sarkozy, Nadine Morano, Christian Jacob (le "néo-Frédéric Lefèvre") et d'autres aux bourdes répétées de la ministre des Affaires étrangères (Affaires auxquelles elle semble tout à fait étrangère).

Le prisme franco-français se soucie apparemment peu de l'image de la France à l'étranger, comme s'il n'était question, en l'occurrence que de communication, une vague notion dont les implications restent floues.

La France, à travers nos édiles, est tellement disqualifiée en Tunisie quel'homologue tunisien de "MAM", Ahmed Ounaïes, a été contraint de démissionner pour s'être montré trop proche de notre ministre. Quant à ceux de nos compatriotes qui y ont des intérêts ou avaient le projet d'y investir ou de s'y installer, ils auront certainement, plus que d'autres, d'intenses difficultés à réaliser leurs projets.

Pour y passer quelques jours de vacances, il sera souhaitable d'attendre quelques décennies…

Non contente d'avoir sali l'image de la France dans l'ensemble du Maghreb et bien au-delà, Michèle Alliot-Marie, épaulée par son mentor Nicolas Sarkozy, vient de "s'attaquer" à l'Amérique latine…

En sur-réagissant avec arrogance à la décision de la justice mexicaine de rejeter le pourvoi en cassation de Florence Cassez, notre "diplomatie" a fermé définitivement la porte à toute chance de dialogue entre nos deux pays.

Le problème, c'est que la présidence du G20 aura besoin de tous les soutiens pour faire avancer les grands dossiers sur lesquels elle est engagée (réforme du système monétaire, marché des matières premières...) et nul doute que la France devra attendre longtemps celui du Mexique. Sans compter que le pays qui succédera à notre beau pays à la tête du G20 en 2012 est… le Mexique.

Quant à l'Alena, cette zone de libre échange dont le Mexique est un des chefs de file avec les Etats-Unis, elle sera très difficile d'accès aux intrépides entrepreneurs français qui voudraient s'y intéresser.

La pauvre Florence Cassez, elle, ne tirera aucun bénéfice de cette gabegie puisque non libérée elle devra certainement subir, en plus, des conditions de détention plus drastiques.
Il reste une solution, comme le suggère Alain Alpern sur Le Monde.fr : déclarer la guerre au Mexique.
Ne rions pas, nos "pieds nickelés" de la diplomatie en seraient bien capables.

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Economie
commenter cet article

commentaires