Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 15:38

Sondage: Marine Le Pen 3e derrière Sarkozy et Aubry

 

Vainqueur du scrutin interne du Front national, Marine Le Pen progresse de sondage en sondage. Dernier en date, celui de l'Ifop pour Sud-Ouest.

 
Sondage: Marine Le Pen 3e derrière Sarkozy et Aubry

Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, en mars dernier.  

AFP/Denis Charlet

Marine Le Pen (FN) a fortement progressé dans les intentions de vote des Français, à 16,5%, pour le premier tour de la présidentielle, troisième derrière Nicolas Sarkozy (26,5%) et Martine Aubry (23%), selon un sondage Ifop à paraître dans Sud-Ouest Dimanche

La nouvelle leader du FN, qui sera officiellement intronisé dimanche, à Tours, passe de 12% en novembre dernier à 16,5% des intentions de vote. Quasiment le score qui avait permis à Jean-Marie Le Pen de se qualifier pour le second tour de la présidentielle en 2002 (16,86%). 

Selon ce nouveau sondage, elle recueille 27% des intentions de vote chez les employés, 17% chez les ouvriers mais également 11% parmi les électeurs de Nicolas Sarkozy en 2007 et 10% auprès de ceux de François Bayrou. 

A 26,5% d'intentions de vote, le président Sarkozy baisse d'un demi-point, mais reste en tête au premier tour, enregistrant ses meilleurs résultats auprès des 65 ans et plus (42%). 

La première secrétaire du PS Martine Aubry progresse d'un point, à 23%, récupérant 15% des électeurs de François Bayrou en 2007, 16% de ceux d'Olivier Besancenot, mais seulement 67% des électeurs de Ségolène Royal. 

Président du parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon (6,5%, +0,5 point) creuse l'écart avec le porte-parole du NPA, Olivier Besancenot (3,5%, en baisse d'1,5%). 

Alors que les écologistes s'interrogent sur le choix de leur candidat pour 2012, Nicolas Hulot, personnalité politique préférée des Français selon le dernier Baromètre Ifop/Paris-Match, peine à convertir cette popularité en potentiel électoral. Il n'obtient que 6% des intentions de vote, contre 7,5% en novembre 2010 à Eva Joly. 

Au centre, François Bayrou (8%) devance Dominique de Villepin (6%) et Hervé Morin (2%). 

Ce sondage a été réalisé du 12 au 13 janvier auprès d'un échantillon de 830 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon national représentatif de 1.017 personnes âgées de 18 ans et plus.  

Le FN dépouille le vote de ses adhérents

 

Le FN dépouille le vote de ses adhérents

L'actuel président du Front national, Jean-Marie Le Pen, aux côtés des deux candidats à sa succession, sa fille Marine et Bruno Gollnisch. Son successeur sera connu dimanche matin.  

Reuters/Benoit Tessier

Le Front national procéde vendredi au dépouillement du vote de ses adhérents pour élire le successeur de Jean-Marie Le Pen, à la veille du congrès de Tours.

 

A moins d'une surprise majeure, Marine Le Pen devrait être élue dimanche matin à l'issue du congrès de Tours où sera proclamé officiellement le nom du vainqueur de la bataille entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch. En attendant, le parti d'extrême-droite a commencé vendredi matin le dépouillement du vote des adhérents. 

"C'est parti, on va commencer les opérations de dépouillement", a déclaré le secrétaire général du FN, Jean-François Jalkh. Ce dépouillement, sous contrôle d'huissier et en présence de représentants des candidats, se déroule dans un lieu tenu secret, en région parisienne. Il devait durer au moins jusqu'à vendredi soir. 

Le résultat devrait donc être connu dès vendredi soir par les dirigeants frontistes, mais la proclamation officielle a été fixée à dimanche matin, à condition que rien ne "fuite" d'ici-là. 

Selon des sources frontistes, les bulletins doivent être lus par un procédé de reconnaissance optique, le FN ayant eu recours aux services d'une société privée. "Un contrôle manuel est prévu si nécessaire", a précisé Jean-François Jalkh. 

Le vote des adhérents s'est déroulé par correspondance. Jean-Marie Le Pen, encore officiellement président du parti frontiste pour quelques jours, a affirmé que les adhérents à jour de cotisation étaient entre 23 000 et 24 000. 

"Je pense que rien n'est encore joué"

Agée de 42 ans, la vice-présidente du parti, députée européenne et chef de file du FN dans le Nord-Pas-de-Calais, Marine Le Pen est donnée largement favorite face à Bruno Gollnisch, 60 ans, lui aussi vice-président du parti, député européen et chef de file frontiste en Rhône-Alpes. 

Marine Le Pen a affirmé vendredi matin au micro de Radio Classique que la partie n'était pas jouée. 

"Il y a toujours un aléa dans la démocratie (...) vous aurez le résultat dimanche matin", a-t-elle prudemment déclaré. 

Même message de la part de Bruno Gollnisch, sur les ondes de RFI: "Je pense que rien n'est encore joué", a-t-il dit, tout en s'interrogeant sur "l'impact du déséquilibre (médiatique)" au profit de sa rivale

Le scrutin concerne le nouveau président mais également la composition du comité central, sorte de "parlement" du parti composé de cent membres. 

Depuis 1972, c'est la première fois que le président du FN est élu par un vote des adhérents, Jean-Marie Le Pen ayant toujours été reconduit par "acclamation" lors des congrès successifs. 

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique
commenter cet article

commentaires

le journal des tueursnet 15/01/2011 18:05


All in ! Marine !

Marine est bleue marine…la dame est sans vague à l’âme, elle divague, fait des vagues et tempête pour un ou deux gags.
Comme la mer, elle voudrait constituer un bruit de fond qui subtilise le vent pour créer quelques mouvements, quelques troubles dans nos rangs.

http://www.tueursnet.com/2011/01/all-in-marine/