Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 14:59

Mass média coupables de tromperie

Le tribunal international pour l’Irak déclare les mass media traditionnels coupables de tromperie

La déclaration d’un jury de conscience quant à l’illégitimité de la guerre en Irak

Le 14 février 2005 à Rome, un tribunal populaire a décidé qu’une grande partie des mass média occidentaux est coupable d’incitation à la violence et d’avoir trompé le public par la façon dont elle a rendu compte de la guerre en Irak.

L’occupation de l’Irak, seulement justifiée par la lutte des USA pour la suprématie mondiale

Le Tribunal Mondial pour l’Irak (World Tribunal on Irak) est une Cour populaire constituée pour établir la vérité sur l’occupation de l’Irak. Elle est formée d’intellectuels, de défenseurs des droits de l’homme et d’organisations non-gouvernementales du monde entier, selon le modèle du Tribunal Rusell. Ce dernier a été constitué en novembre 1966 contre la guerre du Vietnam, à l’initiative du philosophe britannique Bertrand Russell et du philosophe français Jean Paul Sartre.

Depuis 2003, le Tribunal Mondial pour l’Irak a réalisé de nombreuses actions, parmi lesquelles des débats publics, des auditions de témoins et des investigations concernant divers aspects de la guerre en Irak, comme : la légalité de celle ci, la violation des lois internationales, les résolutions de l’ONU et des droits de l’homme réalisés par les pays qui ont initié la guerre, surtout les USA et la Grande Bretagne, l’utilisation de l’uranium par les armées d’occupation, la manipulation de l’opinion publique internationale par les mass média, les conséquences sociales, économiques et culturelles de l’occupation de l’Irak. Un chapitre important est dédié au rôle que Le Projet pour le nouveau siècle américain (Project for the New American Century) a joué dans le déclenchement de la guerre, mais aussi la place occupée par l’invasion de l’Irak dans ce plan de domination militaire de la planète.

La séance finale a eu lieu le 20 mars 2005 à Istanbul, et les conclusions des deux ans d’auditions ont été synthétisées dans un rapport nommé La déclaration d’un jury de conscience (Déclaration of the Jury of Conscience). La conclusion finale est claire: l’invasion et l’occupation de l’Irak ont été et sont toujours illégales. Les justifications offertes par les gouvernements des USA et de la Grande Bretagne pour l’occupation de l’Irak en mars 2003 se sont trouvées être fausses. Il existe de nombreuses preuves qui soutiennent que la raison principale a été le contrôle et la suprématie sur le Moyen Orient et ses vastes réserves de pétrole, et comme faisant partie du processus mis en place par les USA pour obtenir le pouvoir global sur monde.

Les mass media traditionnels en sont complices

En février 2005 à Rome ont eu lieu trois jours d’audition sur la manière dont les mass média ont reflété la guerre en Irak. Des journalistes indépendants, des professeurs de journalisme, des militants des droits de l’homme et un député du Parlement Européen, Michele Santoro, ont déposé des témoignages à ce sujet.

Le jury formé de juges du Tribunal Mondial pour l’Irak a accusé les gouvernements britannique et américain d’avoir empêcher les journalistes de faire leur travail, en leur offrant de fausses informations. Le Tribunal a aussi accusé les grands médias traditionnels d’avoir censuré les nouvelles, d’avoir marginalisé et mis en danger la vie des journalistes indépendants. Le Tribunal a aussi montré que les reportages réalisés par les médias traditionnels sur l’Irak s’encadrent parfaitement dans les dispositions de l’article 6 du tribunal de Nuremberg (celui qui a jugé les crimes des nazis) : aussi bien les chefs et les organisateurs, que les instigateurs et les complices qui participent à la formulation ou à l’exécution d’un plan pour commettre une crime contre la paix, des crimes de guerre et des crimes contres l’humanité, sont responsables de tous les actes qu’ils réalisent.

Il ne s’agit pas d’un simple exercice de style que de dénoncer les médias traditionnels pour leur comportement et pour leur incompétence, a déclaré dr. Tony Alessandrini, militant pour les droits de l’homme qui a publié plusieurs articles sur la colonisation de l’Irak par les U.S.A. Ce qui nous intéresse est non seulement le rôle joué par les mass média, mais leur complicité active dans les crimes commis et qui continuent d’être encore commis contre le peuple irakien.

Les mass media traditionnels sont totalement soumis au contrôle politique

Le Dr. Peter Philips, directeur du Projet de nouvelles censurées (Project Censured) de l’Université de Sonoma, Californie, a amené plein de témoignages. Il a déclaré qu’à aucun moment, en comptant depuis les années '30, les U.S.A. n’ont été si proches d’un „totalitarisme institutionnalisé”, en ajoutant que: la société américaine est devenue la moins informée, mais aussi la meilleure en matière d’équipements de distractions (distraite de la réalité n.n.) du monde.

Le tribunal a également audité le témoignage de David Miller, l’auteur de l’ouvrage Mentez-moi ! La propagande et la distorsion médiatique dans l’attaque contre l’Irak (Tell Me Lies: Propaganda and Media Distortion in the Attack on Iraq). Miller a affirmé que le Pentagone ne veut pas reconnaître la notion de journalise indépendant, parce que celui-ci propage des informations qu’il s’efforce de masquer. Les mass média traditionnels des U.S.A. et de la Grande Bretagne sont complices parce qu’ils ont favorisé l’invasion et l’occupation de l’Irak. Toutes les études indépendantes réalisées sur les moyens de communication de masse traditionnels montrent une totale obédience de ceux-ci envers les directives politiques gouvernementales.

Fernando Suarez, politicien espagnol et euro-parlementaire, s’était décidé à déposer son témoignage devant le Tribunal Mondial pour l’Irak après la mort de son fils dans cette guerre. Suarez a raconté comment le Pentagone avait affirmé initialement que son fils a été tué d’une balle dans la tête par des irakiens, pour apprendre ultérieurement que son fils est mort parce qu’il a mis le pied sur une bombe à fragmentation américaine, arme officiellement considérée comme illégale. „Rien de ce qu’ils m’ont dit n’est vrai. J’ai découvert la vérité tout seule et cette vérité est évidente. Le 26 mars, l’armée américaine a lancé 20.000 bombes qui explosent en se fragmentant sur l’Irak, mais seulement 20% d’elles ont explosé sur place. Le reste de 80% se trouvent encore dans les villes et mettent en danger la vie des habitants paisibles. Bush a envoyé mon enfant là-bas, pour la raison que l’Irak pourrait détenir des armes illégales, mais mon fils est mort justement parce que les américains utilisent là-bas des armes illégales. Les mass média ne parleront jamais des armes illégales américaines.

,

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Europe
commenter cet article

commentaires