Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:10

Strauss-Kahn envoie un premier signal fort pour la présidentielle

Dans un article jeudi dans « Le Point », Anne Sinclair déclare qu'elle ne souhaite pas que son mari effectue un second mandat à la tête du FMI.  Un message clair, au moment même où Martine Aubry, en déplacement à Dakar, présidentialise son image.

Il suffira d'un signe... Cela devrait être fait jeudi, dans les colonnes de l'hebdomadaire « Le Point ».  Par personne interposée,Dominique Strauss-Kahn laisse percer sa volonté de participer aux primaires socialistes et, surtout, de représenter son parti lors de l'élection présidentielle face à Nicolas Sarkozy. Empêché de s'exprimer en raison de ses fonctions de directeur général du FMI, c'est son épouse Anne Sinclair, qui transmet le message. Dans le magazine, elle exprime son souhait que son mari n'effectue pas un second mandat à la tête du FMI. 

'Il fallait que Dominique envoie une vraie preuve d'amour  !'

La popularité de DSK s'effritait légèrement dans les sondages? Ses « amis » socialistes s'impatientaient ?  Les quelques mots de l'ancienne vedette télé ravira les uns et énervera les autres, c'est-à-dire, les autres candidats aux primaires (potentiels ou déclarés) qui savent que leurs chances de réussite dans cette compétition s'amenuisent avec le retour potentiel du « champion de Washington ». « Les signaux faibles ne suffisaient plus, analyse un dirigeant du PS. L'impatience était telle qu'il fallait que Dominique envoie une vraie preuve d'amour  ! » Le « clan » Strauss-kahn a utilisé la même méthode que celle employée mi-novembre : Anne Sinclair avait fait la VRP de son mari sur le plateau de Canal+, rassurant notamment les sceptiques sur le fait qu'il restait un homme de gauche.

 « Soit le PS se tait face aux attaques de Jean-Luc Mélenchon qui pourraient, à la longue, faire des dégâts ; soit, comme le fait Laurent Fabius, la gauche décide de protéger son meilleur atout pour éviter un 21 avril bis et vaincre Nicolas Sarkozy », insiste un proche de DSK.

'Il n'y a rien d'irréversible et rien ne peut lui être reproché'

Il reste que les propos d'Anne Sinclair n'engagent qu'elle ! Ce signal fort est suffisamment ambigu pour que Dominique Strauss-Kahn, reste au FMI pour un second mandat s'il le souhaite. « DSK fait en sorte de dessiner un paysage dans lequel il a toujours sa place, note un député proche de lui. C'est davantage que de l'impressionisme mais, dans la manière subtile dont cela a été fait, il n'y a rien d'irréversible et rien ne peut lui être reproché ».

Depuis Dakar où elle doit pronconcer mercredi en fin de matinée un discours important sur l'Afrique, Martine Aubry, que l'on dit plus déterminée que jamais (au cas où DSK renoncerait) appréciera sûrement le signe.  Les relations se sont tendues ces dernières semaines entre les deux camps. Les « strauss-kahniens » croient toujours en la vertu des sondages. « Personne n'est à son niveau au PS. Alors qu'il est toujours avec les 30 % d'intentions de vote au premier tour de la présidentielle, certains annoncent le début de la fin  ? On croît rêver  !, dit un élu socialiste. On ferait mieux de regarder l'écart qu'il y a entre les autres candidats et Marine Le Pen  ! »

RENAUD CZARNES

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans DSK
commenter cet article

commentaires