Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 18:36

Arnaud Montebourg à la rédaction de Rue89 (Audrey Cerdan/Rue89)

 

 

Montebourg : « Aubry a refusé de lire les preuves sur Guérini »


« Le secrétaire national à la Rénovation que je suis n'est pas là pour faire semblant. » Invité ce mercredi du tchat de Rue89, Arnaud Montebourg a répondu aux questions des riverains, notamment à celles, nombreuses, concernant son rapport sur les « pratiques contestables » dans la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône.

Il avait accepté de mettre sa bataille entre parenthèses le temps de la campagne des cantonales. Ces élections passées, il répète et amplifie aujourd'hui ses attaques contre Jean-Noël Guérini, secrétaire fédéral et président du conseil général des Bouches-du-Rhône, et son frère entrepreneur Alexandre, mis en examen pour « détournement de fonds et de biens publics, recel, blanchiment, abus de biens sociaux, corruption active et trafic d'influence » :

« Ce sont des pratiques effrayantes, qui reposent sur un système de pouvoir et de captation d'argent, avec utilisation de l'argent public, pressions sur les élus, sur les fonctionnaires. L'intimidation et la peur étant l'arme quotidienne de la part de deux frères, dont l'objectif n'est pas de faire rayonner l'idéal socialiste.

Par ailleurs, les liens avec le grand banditisme sont dans le dossier judiciaire, ça n'a aucun rapport avec le socialisme, aucun rapport avec le Parti socialiste, donc il faut se débarrasser de ce problème. »

 

« Aubry m'a dit : “Je ne veux pas de ce rapport.” »

Un problème qu'a refusé de voir la première secrétaire du PS, poursuit Arnaud Montebourg, désormais en guerre ouverte contre Martine Aubry au sein du parti :

« J'ai commencé à alerter Martine Aubry au mois de juin 2010. […] J'ai alerté une fois, deux fois, trois fois. On m'a dit : “Laisse, ne t'occupe pas de ça ! ” […] Martine Aubry n'a pas réagi. Elle m'a dit : “Je ne veux pas de ce rapport.” […]

Après, elle a prétendu qu'il avait été perdu. Une fois qu'elle l'a lu, elle a dit qu'il n'y avait rien dedans. Quand je lui ai envoyé les preuves, elle a refusé de les lire. »

 

Comme l'association Transparence International, il réclame que le Parti socialiste adresse enfin un signal fort et ne soutienne pas, jeudi, la réélection de Jean-Noël Guérini à la présidence du conseil général des Bouches-du-Rhône :

« Je souhaite que l'on trouve une autre solution que la réélection de Jean-Noël Guérini, il y a d'autres camarades socialistes tout à fait capables, qui peuvent très bien faire président de conseil général. »

 

« La prolophobie, elle est à l'Elysée ! »

Pour défendre et faire appliquer ses propositions exposées dans son livre « Des idées et des rêves », Arnaud Montebourg s'est engagé dans la course aux primaires socialistes, qu'il a lui-même théorisées. Il pense et rêve « capitalisme coopératif », « nouveau monde » et « démondialisation des économies » (voir plus bas).

Ami de Jean-Luc Mélenchon, il aurait souhaité que le coprésident du Parti de Gauche participe à ces mêmes primaires. Il le lui a proposé, mais ce dernier « a répondu immédiatement non ». Arnaud Montebourg s'imagine en revanche très bien gouverner avec lui, comme avec Eva Joly. L'ex-magistrate et actuelle candidate Europe Ecologie en ministre de la Justice ?

« C'est parfaitement plausible, crédible. Ce serait même une très bonne idée. »

 

En attendant que la gauche accède un jour à l'Elysée, la droite y est. Notamment le conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson. Lequel a déclaré dans Paris Match : « Nos élites sont mues par une invraisemblable prolophobie dont elles n'ont parfois même pas conscience. » Le socialiste s'offusque :

« La droite n'a jamais autant méprisé la classe ouvrière. Toute la droite française est fusionnée avec la droite économique et ses intérêts. Nicolas Sarkozy est le président du CAC 40. La prolophobie, elle est à l'Elysée ! »

Repost 0
Published by conscience politique - dans Calais local
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:48

L'énigmatique disparition du patron de Fukushima

 

Livide, les yeux humides derrière de petites lunettes métalliques, vêtu d'un inhabituel bleu de travail, Masataka Shimizu est hagard. Nous sommes alors le 13 mars. Le patron de Tokyo Electric Power Company (Tepco) s'adresse pour la première fois à la presse depuis la catastrophe qui, le 11 mars, a ravagé le Japon (consultez notre dossier spécial), et plus particulièrement son usine de Fukushima. "Le tsunami a dépassé nos prévisions", déclare, sonné, le numéro 1 d'une centrale nucléaire qui menace d'exploser à tout instant... Ce sera la dernière fois que Masataka Shimizu apparaît en public. Depuis, c'est le vice-président de Tepco, Sakae Muto, qui assure la communication du groupe. Mais sur le P-DG, rien n'a filtré jusqu'à ce mardi 29 mars, au soir. "M. Shimizu est tombé malade la nuit dernière et a été admis à l'hopital", a fini par annoncer l'entreprise. Repos forcé, exil, ou même suicide, les rumeurs les plus folles circulaient à son sujet.

Reste que son absence fait enrager les plus hautes autorités japonaises, pourtant peu enclines à étaler leurs émotions sur la place publique. "La disparition de Shimizu n'est pas tant extrêmement bizarre qu'inexcusable", a tonné le président de la chambre haute du Sénat, Takeo Nishioka. Même le Premier ministre Naoto Kan, à en croire les quotidiens de Tokyo, se serait laissé aller à un mouvement d'humeur après avoir rencontré Shimizu au début de la crise : "Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel !", se serait-il exclamé devant plusieurs témoins. Le légendaire flegme japonais en prend pour son grade. Il faut dire que le chef du gouvernement n'avait été informé qu'une heure après de la première explosion sur l'un des réacteurs...

"Pas d'ennemis, pas de scandales, pas d'erreurs"

La colère est d'autant plus vive que la disparition de personnages-clés en temps de crise n'est pas chose rare au Japon. Le patron de Toyota avait déjà fait faux bond pendant la vague de rappels de véhicules en 2009 et en 2007 et plusieurs dirigeants pris dans la tourmente des faux étiquetages alimentaires avaient fait de même. Une attitude qui ne surprend pas Jean-Marie Bouissou, directeur de recherches à Sciences Po, spécialiste du Japon. "Rien ne prépare ces patrons à ce genre de situation", explique-t-il. Le principe est simple, selon Jean-Marie Bouissou : "Grande université, grande boîte", mais jamais d'école de commerce, encore moins de formation en communication. Les règles d'or du patronat japonais, à ses yeux : "Ne pas faire d'ennemis, ne pas mettre les pieds dans le plat et, surtout, ne pas commettre d'erreurs".

Et c'est bien là le problème. "Des erreurs catastrophiques ont été commises, et le rituel d'excuse japonais ne suffit plus", constate Jean-Marie Bouissou. En effet, le numéro 1 de Tepco, qui annonçait fièrement en 2010 avoir économisé sur l'entretien de la centrale de Fukushima, n'a même pas pris la peine de se prosterner devant les caméras, comme le voudrait l'usage à Tokyo. Car derrière les fautes répétées de l'opérateur, c'est tout un système qui est mis à nu par la catastrophe. "La collusion entre la classe politique, les industriels, le monde médiatique et la filière nucléaire est totale", témoigne Michel Théoval, premier vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie française au Japon. "Même la maison impériale suit cette question de près", assure cette figure des relations industrielles franco-japonaises, qui a représenté Thales à Tokyo entre 1997 et 2010. Autant de verrous qui empêcheront toute remise en cause du programme nucléaire nippon, selon lui. Et ne pousseront certainement pas un patron à venir s'excuser.

 

Repost 0
Published by conscience politique - dans International
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:17

 A 120 kilomètres au nord des installations nucléaires en péril de Fukushima, une autre centrale atomique, également frappée par le séisme et le tsunami du 11 mars, inquiète désormais ses riverains.

 

La centrale d’Onagawa, située dans une baie de la péninsule d’Ojika (nord-est du Japon), ne fonctionne plus depuis la double catastrophe, dont elle est sortie avec des dégâts limités et un début d’incendie vite éteint.

La société qui l’exploite, Tohoku Electric Power, assure que ses trois réacteurs ne sont pas dangereux.

La température du combustible est sous contrôle, insiste-t-elle, et le niveau des rayonnements est "relativement bas".

Mais ces déclarations rassurantes ne suffisent pas à calmer l’anxiété de certains habitants, qui redoutent un "autre Fukushima".

L'info en continu

13h43. Le constructeur d’automobiles japonais Nissan a annoncé mercredi qu’il espérait que sa production retrouverait un rythme normal au Japon d’ici à la mi-avril, soit environ un mois après le séisme et le tsunami du 11 mars.

13h37. La zone d’évacuation de la population autour de la centrale accidentée de Fukushima devrait être rallongée d’au moins 10 kilomètres en raison de la radioactivité, a estimé mercredi Greenpeace qui s’attend à une hausse des cancers dans cette région du nord-est du Japon.

13h28. Un court-circuit s’est produit dans la salle des machines d’un réacteur de la deuxième centrale de Fukushima, mais sans causer de dégâts, a déclaré l’opérateur du site.

12h48. La rencontre entre la ministre suisse de l’Energie Doris Leuthard et la ministre française de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet prévue vendredi pour discuter de la sûreté des installations nucléaires a été annulée. La ministre française accompagne en effet le président français Nicolas Sarkozy en Asie et restera notamment au Japon.

12h14. A 120 kilomètres au nord des installations nucléaires en péril de Fukushima, une autre centrale atomique, également frappée par le séisme et le tsunami du 11 mars, inquiète désormais ses riverains, certains envisageant même d’abandonner les lieux.

11h40 Les quatre majors du disque (Universal, EMI, Sony et Warner) se sont associées pour publier le 4 avril une compilation réunissant 38 tubes internationaux, afin de venir en aide aux victimes du séisme et du tsunami au Japon.

11h30 Pour éviter toute contamination radioactive, des ports d’Europe, dont celui de Hambourg, exigent des mesures de précaution concernant les bateaux ayant navigué au Japon, rapporte le quotidien Financial Times Deutschland.

10h05 Le gouvernement japonais a ordonné un contrôle urgent de tous les réacteurs nucléaires du pays. Il entend ainsi s’assurer qu’ils ne rencontrent pas un jour les mêmes avaries que celles endurées par la centrale de Fukushima.

10h00 Mus par le désir d’aider les victimes du tremblement de terre meurtrier au Japon, un groupe de blogueurs et d’écrivains se sont réunis via l’internet pour créer un livre d’histoires sur la catastrophe. Le résultat, "Quakebook", est une émouvante collection de photos, souvenirs et réflexions sur le terrible tremblement de terre et le tsunami du 11, oeuvre collective qui démontre la puissance du Web pour unir les gens autour du monde.

8h05 Le Japon étudiait mercredi toutes les options pour réduire les émissions radioactives et évacuer des tonnes d’eau contaminée à la centrale de Fukushima, y compris recouvrir les réacteurs d’une bâche spéciale ou utiliser les réservoirs d’un tanker.

6h01 Le PDG de Tepco, Masataka Shimizu, a été hospitalisé mardi pour hypertension et vertiges. C’est désormais le président de cette société, Tsunehisa Katsumata, qui est aux commandes, a annoncé mercredi un responsable de l’exploitant de la centrale accidentée de Fukushima-Daiichi.

5h58 Le président américain et le Premier ministre japonais sont convenus de coopérer étroitement sur la crise nucléaire née de la situation dans la centrale accidentée de Fukushima. Barack Obama et Naoto Kan se sont entretenus par téléphone mardi. 

4h37
 Un taux d’iode radioactif 3355 fois supérieur à la norme légale a été mesuré dans l’eau de mer prélevée à 300 mètres au sud de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. L’information a été rapportée mercredi l’agence de presse Jiji. 
Par ailleurs, l’eau de mer prélevée au large de la centrale nucléaire est 3000 fois plus radioactive que la limite légale, a annoncé le gouvernement japonais, cité par l’agence de presse nippone Kyodo.

3h52 Le secrétaire général du gouvernement japonais ne pas être en mesure de dire quand la situation serait maîtrisée à la centrale atomique accidentée de Fukushima-daichi. Yukio Edano s’est exprimé mercredi lors d’une conférence de presse à Tokyo.

3h22 Les rejets radioactifs de Fukushima dans l’océan Pacifique seront sans conséquence majeure à l’échelle planétaire. Ils pourraient avoir un impact notable, voire durable, sur la vie marine au large de la centrale japonaise, estiment des spécialistes. Depuis le début de l’accident, toujours en cours, la centrale japonaise a rejeté de nombreux produits radioactifs. Ce sont principalement de l’iode et du césium relâchés directement dans l’atmosphère.

3h00
 Le gouvernement japonais devrait présenter un premier collectif budgétaire d’un montant de 2000 milliards de yens (22,3 milliards de francs). Il servirait aux financement d’opérations de secours et de reconstruction dans les régions sinistrées, croit savoir mercredi le quotidien nippon Nikkei. 

1h32
 Les Américains ont récolté près de 150 millions de dollars d’aide pour les Japonais victimes du séisme et du tsunami le 11 mars, ont annoncé mardi des organisations humanitaires. Cela représente l’équivalent de 138 millions de francs.

 

 

Repost 0
Published by conscience politique - dans Catastrophes
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:13

Dieudonné en Libye: "Kadhafi est plus honnête que Sarko et BHL"

Toujours aussi vindicatif, l'ancien (on précise) humoriste a justifié son séjour dans une interview pour le site controversé medialibre.eu (aujourd'hui inaccessible). Avec un discours antisioniste, anti-Sarkozy et anti-Bernard-Henri Lévy.

Dieudonné est arrivé dimanche en Libye et a immortalisé cet instant en postant ce cliché sur son blog. (source: iamdieudo.com)
Dieudonné est arrivé dimanche en Libye et a immortalisé cet instant en postant ce cliché sur son blog. (source: iamdieudo.com)
"Plus honnête que Sarko ou BHL"
"L'humoriste" français Dieudonné est arrivé sur le sol libyen pour venir en aide au Général Kadhafi, victime selon lui "d'une agression occidentale". Une arrivée triomphalement affichée sur son blog officiel iamdieudo.com, où il pose sous une affiche montrant le colonel Mouammar Kadhafi le point levé. L'espoir du militant antisioniste est d'ailleurs de rencontrer Kadhafi au cours de sa "tournée libyenne", à l'image de son voyage à Téhéran où il avait rencontré le président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Dieudonné a motivé son séjour en Libye au travers d'une vidéo postée sur son blog, où il revient sur l'action militaire "aberrante" en Libye et soutient Kadhafi "une figure africaine importante bien plus honnête que Nicolas Sarkozy ou que Bernard Henri Lévy".

"Boucliers humains"

"Les médias occidentaux ont réussi à diaboliser Kadhafi. C'est quand même lui qui a aidé Nelson Mandela pendant ses 27 années de prison. C'est grâce au colonel libyen que l'AMC va vivre. Kadhafi est une figure africaine importante. Pour moi, Kadhafi est une figure bien plus honnête que Nicolas Sarkozy ou que Bernard Henri Lévy. Le Français de souche doit le comprendre que son intérêt n'est pas d'aller faire cette guerre. Imaginez que le sionisme agresse la France, elle devra se défendre. L'Afrique doit se défendre. Et il faudra soutenir les Africains dans cette agression. C'est pour ça que l'armée française doit se retirer. Parce que ce sont des français qui vont mourir. Des innocents vont mourir" lance-t-il, avant d'inviter les Français à le rejoindre. "Je pense qu'il faudra un moment donné se mobiliser contre cette guerre. Je partirai en Libye et j'invite les Français à se rendre sur les sites stratégiques en bouclier humain (sic)". 

L'ONU perd tout crédit
Africain d'origine (son père est Camerounais), Dieudonné poursuit sur sa lancée et s'en prend à Israël et au lobby juif, son cheval de bataille. "Je ne peux pas laisser l'Afrique se laisser bombarder par les forces sionistes. Les Nations Unies perdent tout crédit, la France est devenue le chien de garde des intérêts américano sionistes. Ce n'est pas la France qui attaque, c'est l'Américain Sarkozy et Bernard Henri Lévy, aidé par le lobby juif français. Kadhafi n'est pas arabe. Il est soutenu par les Africains. La Libye n'a jamais représenté un danger pour la France". 

"BHL dégage, retourne dans ton pays"

Présent en Tunisie lors des premiers mouvements de révolte, où selon lui, "il y eut une volonté de masquer l'aspect anti-occidental de la révolution arabe" et où il prétend avoir été victime de la censure par le président déchu Ben Ali "sur demande du maire de Paris, Bertrand Delanoë, tunisien d'origine", Dieudonné se montre hostile voire haineux à l'égard du philosophe français BHL. "BHL, dégage de l'Afrique et retourne avec l'armée française te faire butter par les soldats libyens qui défendent leur pays, car le peuple libyen ne veut pas de toi. BHL tire-toi, dégage. Laisse la France tranquille, retourne dans ton pays en Israël, laisse l'Afrique tranquille. L'Afrique t'a jeté à coup de pompes dans le cul avec ta famille. Bientôt ce sera la France. Et que la France ne rentre pas dans ce jeu". Quant à Nicolas Sarkozy, selon lui, "la guerre est une solution politique pour rebondir et amorcer les échéances de 2012".

Arrivé dimanche à Tripoli, Dieudonné était accompagné, d'après rue89.com, de la militante pro-palestinienne Ginette Skandrani, représentante du courant "rouge-brun" révisionniste, négationniste et pro-Chavez". La récente condamnation pour injures à caractère raciste et ses propos tenus lors d'un spectacle où il avait été convié sur scène par un historien négationniste n'a visiblement pas calmé Dieudonné qui a quitté depuis longtemps (et définitivement?) les salles obscures où il faisait rire pour plonger vers des desseins tout aussi sombres. Où il fait peur
Repost 0
Published by conscience politique - dans Scandales politique
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:05

Un agent gravelinois au chevet du Japon

mercredi 30.03.2011, 06:00
La centrale nucléaire de Gravelines a confirmé l'envoi de matériel et d'un expert à Tokyo.La centrale nucléaire de Gravelines a confirmé l'envoi de matériel et d'un expert à Tokyo.

 

Tepco, l'exploitant de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, a demandé l'appui de forces industrielles françaises : EDF, Areva et CEA (Commissariat à l'Energie atomique).


L'annonce a été rendue officielle par Eric Besson, ministre de l'Industrie, ce lundi. Un SOS lancé qui missionne la France pour aider le Japon à déployer « un certain nombre de spécialistes en matière de traitement d'eau radioactive, d'eau contaminée ».


Si Areva a déclaré qu'elle était sur le point d'envoyer deux experts (récupération et traitement d'eau radioactive) « pour fournir au fur et à mesure les expertises qui leur sont utiles », EDF avait déjà annoncé l'envoi de spécialistes mais également de matériel le 18 mars dernier.



« Il n'est pas question qu'il se rapproche du site » 

La centrale nucléaire de Gravelines a confirmé l'envoi, vendredi midi, d'un expert à destination de Tokyo pour rejoindre l'équipe EDF installée sur place. Une cellule s'y est en effet installée pour suivre l'évolution de la situation en temps réel, à quelques kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima. Là où sont envoyées actuellement près de 130 tonnes de matériel, dont « des robots capables d'intervenir à la place de l'homme en cas d'accident nucléaire » « Nous avons envoyé beaucoup de matériel, comme partout. Il y a du matériel de radioprotection ou encore du matériel de radiocontrôle », explique le cabinet du directeur du site gravelinois. Tout a été envoyé la semaine dernière.

Concernant l'agent EDF, « il reste à Tokyo, il n'est pas question qu'il se rapproche du site. Il est sur place pour des expertises, en cas d'éventuelles demandes des Japonais. » R.F.
Repost 0
Published by conscience politique - dans International
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 13:46
Repost 0
Published by conscience politique - dans Economie
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 13:36

Natacha Bouchart (UMP), Jacky Hénin (PC) et Yann Capet (PS)

mardi 29.03.2011, 06:00

Marcel Levaillant est officiellement conseiller général de Calais Sud Est. Marcel Levaillant est officiellement conseiller général de Calais Sud Est.

 

L'abstention et le FN sont les grands gagnants des cantonales sur Calais, comme partout en France. Analyses par trois leaders politiques calaisiens.






Natacha Bouchart,

« Nous n'avons pas perdu de voix »


« La population ne se sent pas concernée par les Régionales et les Cantonales... Les compétences de ces institutions ne sont pas visibles et, en zone urbaine, cette sensation est encore plus forte. » Le maire de Calais regrette cette forte abstention : « Les politiques de tout bord doivent se remettre en cause... Les gens ne les supportent plus. Il y a aussi les décisions nationales qui prennent un temps considérable à être répercutées sur le terrain. Les strates administratives sont trop nombreuses, trop lourdes... Le mal est profond. Les électeurs marquent leur mécontentement en votant aux extrêmes. » A ce sujet, Natacha Bouchart dénonce aussi bien le vote communiste que frontiste : « On banalise trop certaines valeurs des communistes tout comme celles du FN. Le Front national a des valeurs qui ne nous correspondent pas. Mais ces partis politiques se sont mobilisés et c'est cela qui est dangereux pour la démocratie. » Sur Calais, elle assure que Jacky Hénin ne progresse pas : « Il fait juste ses voix, et il prend celles de l'extrême gauche. Et ça, cela ne le dérange pas... Il n'est vraiment pas clair. » Quant au PS local, « il a perdu beaucoup de voix, mille voire mille cinq cents... Mais il a sauvé ses sièges, dont un pour 6 voix. » Natacha Bouchart est plus indulgente avec les candidats du MSDC : « Les scores du MSDC ne sont pas des choses qui comptent à mes yeux... Je me répète, les cantonales ne sont pas des municipales. C'est un nouveau parti, il faut lui laisser le temps de s'installer. Ils ont monté une marche, ils doivent continuer à mettre en place leur mouvement et se faire connaître. » Enfin sur les résultats de l'UMP, Natacha Bouchart semble satisfaite, « nous n'avons perdu aucune voix, malgré l'abstention. Nous avons sauvé un canton et nous aurions pu en gagner un autre... Il y a pire comme bilan. »

Jacky Hénin,

« Bilan satisfaisant »


« Si vous me demandez le bilan global, je dirais qu'il est particulièrement satisfaisant. La gauche rassemblée gagne cinq cantons sur six, c'est plus un par rapport à avant les élections. Et sur le sixième (le canton nord-ouest, ndlr), - et je parle maintenant de notre formation politique -, nous sommes en nette progression. Nous avons eu un conseiller général réélu, Marcel Levaillant, et nous avons été tout près d'en avoir un deuxième. Au premier tour, le PCF devance tous ses concurrents de la gauche sur Calais. Et, tant pis si ça en peine certains !

Ce qui est insatisfaisant dans ces élections, c'est que le gouvernement n'a rien compris au vote sanction contre la politique nationale auquel nous avons assisté. On nous annonce encore des augmentations de 30 % de l'électricité sur cinq ans et pendant ce temps les salaires, eux, n'augmentent pas. » Ses mauvais résultats, c'est dans les cantons d'Ardres et d'Audruicq que le Front de Gauche les faits. Sans surprise, à l'évidence, et même sans regret à en croire Jacky Hénin pour ce qui concerne le canton d'Audruicq : « Olivier Majewicz est un bon conseiller général. Et je me réjouis que Ludovic Loquet (MRC) ait battu l'UMP à Ardres. » L'ancien maire de Calais en est convaincu : « Le PCF reprend du poil de la bête sur ce territoire. Après les élections municipales de mars 2008, on nous a dit finis. Septembre 2009  : le PCF fait 30 % à Calais aux Européennes ; aux régionales 2010, nous faisons 22,5 % et le PS 23,2 %. À chaque élection, chaque bataille, le PCF a re-progressé. Bien sûr, la gauche ne gagne que rassemblée. Si on regarde tranquillement les chiffres, le rassemblement PC-PS peut bouter cette majorité "UMP-FN-apolitique" hors de la mairie aux prochaines municipales. Et je n'oublie pas les Verts, mais je fais abstraction de cet épiphénomène d'entre deux-tour porté par M. Gest (allusion à la polémique sur le logo d'Europe Écologie les Verts figurant sur la propagande de Jacky Hénin alors qu'il n'était pas en confrontation avec un candidat FN, et sans l'autorisation des Verts locaux). Voilà déjà deux fois que ce monsieur Gest appelle à voter pour la droite. » Il se trouve que Francis Gest n'a effectivement pas apprécié que le logo de sa formation apparaisse dans la communication de Jacky Hénin, mais il n'a pas donné de consigne de vote. Donnée au niveau national, la consigne verte était de voter à gauche.

Cela étant le PCF, chiffres à l'appui, fera valoir sa position de leader la prochaine fois que l'union de la gauche sera d'actualité à Calais.



Yann Capet (PS),

« Nous avons mis fin à la confusion »


Le PS local se reconstruit et cette reconstruction passe par des échéances comme les cantonales : « Nous avons mis fin à la confusion créée par les candidats perdus et ceux qui se disent socialistes et qui ne le sont pas... Avec le premier tour, on sait réellement qui sont les socialistes... » explique le conseiller régional, secrétaire de la section locale PS, Yann Capet : « Aux régionales, le PS était devant. Aux cantonales nous sommes derrière le Front de Gauche. Mais nous avons renouvelé nos candidats et ce sont les seuls qui ne se sont pas trompés de discours pendant la campagne. Ils ont parlé du Département et des actions qu'il mène. Alors on ne peut pas se gausser de tels résultats. » D'ici les municipales, il y aura les législatives, « le sortant devrait repartir et être devant », et la présidentielle « où nous aurons le même constat ».

« Et je ne vois pas pourquoi aux municipales, le PS ne serait pas présent au premier tour de cette échéance... Il n'y a plus de maire de gauche sortant, ni d'union de la gauche... Je pense que le Front de gauche est sur la même longueur d'onde. Au premier tour on s'exprime et au second tour on se rassemble. » Et cette échéance, les socialistes y travaillent déjà, « nous sommes sur le projet du territoire. » Mènera-t-il la liste à ces municipales ? « Je ne sais pas... Il ne s'agit pas non plus de se présenter à chaque élection, faire des scores pour faire des scores... » Un message personnel à Jacky Hénin ?

Les résultats du Front national l'inquiètent, « mais ce ne sont pas 40 % de xénophobes ou fascistes... On ne doit plus faire passer ce même message. Cela exprime plus de choses. Nous nous attacherons sur le terrain avec les élus mais aussi les battus et tous les militants à ne pas oublier cette donnée. »
Repost 0
Published by conscience politique - dans parti politique Calais
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 13:27

Drogues : soixante personnes interpellées par quatre cents gendarmes et policiers hier

mardi 29.03.2011, 05:08  - PAR DAVID SAGOT

 Les interpellations se sont déroulées à partir de 6 heures, hier matin. PHOTO JEAN-PIERRE BRUNETLes interpellations se sont déroulées à partir de 6 heures, hier matin. PHOTO JEAN-PIERRE BRUNET

| ON ENPARLE |

Hier, une vaste opération de police et de gendarmerie à Calais a mobilisé deux cents policiers et autant de gendarmes afin d'interpeller une soixantaine de personnes impliquées dans un trafic d'herbe de cannabis. Une première dans le Calaisis.

 

Une soixantaine de personnes arrêtées au petit matin en même temps dans plusieurs endroits différents : de mémoire de policier et de gendarme, cette opération constitue une première dans le Calaisis. Voilà plusieurs mois, depuis septembre 2010 pour être précis, que le commissariat de Calais et la compagnie de gendarmerie de Calais travaillent sur ce vaste coup de filet.

L'opération, qui a abouti à une soixantaine d'interpellations, a été déclenchée peu avant 6 heures. Au Beau-Marais, les forces de l'ordre étaient notamment postées rue Roger-Chaffée ainsi qu'au bas de trois à quatre autres immeubles du quartier. Rue Roger-Chaffée, une grande barre HLM était littéralement cernée. Arrivées dans des voitures banalisées, les forces de l'ordre se sont divisées en deux segments : un consacré à surveiller les entrées et sorties de l'immeuble, l'autre dans le bâtiment, chargé d'interpeller les suspects. Même chose un peu plus loin, dans une résidence proche de l'avenue Toumaniantz. Les forces de l'ordre étaient là beaucoup plus apparentes. Dès six heures, plusieurs fourgons attendaient sur le parking en bas.

Pendant ce temps, policiers et gendarmes fouillaient les appartements. Les interpellations se sont succédé durant deux bonnes heures. Plusieurs jeunes hommes en survêtement sont descendus menottés, entourés de représentants de la loi. Ceux-ci ont également intercepté deux pré-adolescents, qui effectuaient des allers et retours suspects entre l'entrée de la résidence et une allée de buissons en face. Le déploiement des forces de l'ordre était également important dans le quartier du Fort-Nieulay. rue d'Ajaccio, on a notamment vu une brigade spécialement venue de la région parisienne. Les membres de cette brigade étaient encagoulés et fortement armés.

Au total, 170 gendarmes du département, issues des compagnies de Calais, Arras, Béthune, Saint-Omer et Montreuil-sur-Mer, ont travaillé sur cette opération.

Une trentaine de militaires basés en Guadeloupe et à Toulouse ont également été mobilisés. Deux cents policiers ont également participé à l'opération. « C'est une opération très importante au niveau des moyens mis en oeuvre », juge le commandant de la compagnie de gendarmerie de Calais. Une centaine de véhicules (voitures, fourgons et motos) ont été nécessaires à cette opération.

Diligenté par deux juges d'instruction du tribunal de Boulogne-sur-Mer, ce coup de filet a abouti précisément à soixante et une interpellations (dont cinq à Toulouse), parmi lesquelles il faut compter cinq mineurs. Les prévenus ont été placés en garde-à-vue. Les auditions ont été prolongées. Le tribunal de Boulogne-sur-Mer n'a pas souhaité communiquer sur les liens entretenus entre les prévenus : s'agit-il d'un ou plusieurs réseaux ? Quelle quantité d'herbe saisie ? Autant de questions qui restent pour l'heure en suspens, et trouveront probablement leur réponse dans les jours qui viennent.

Repost 0
Published by conscience politique - dans Calais Beau-Marais
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 06:19

 

 

Le superman qui doit sauver la France

A peine les Cantonales terminées on nous revend du DSK mania incroyable !

 

La Démocratie sans karcher, La Démocratie sans Kadhafi, La Démocratie Kacher, La Démocratie sans Kouchner !

 

Voila le programme de la gauche plurielle nous convaincre qu’il est le sauveur

DSK veut dépasser le possible sans promettre l'impossible !

Il n'y a rien d'étonnant puisque ce cher Pascal Lamy est présent au côtés de Martine Aubry

et non il n'y aura pas un recul de la mondialisation en 2012 tout est prévu

Les sociaux capitalistes ont programmé vos cerveaux

 

 

 


 

Résultats des cantonales 2011 : un nouveau sondage DSK Le Pen en 2012Alors que les résultats des cantonales 2011 sont tombés, un nouveau sondage pour les présidentielles de 2012 a fait son apparition. Le sondage paru ce dimanche soir, post élections cantonales 2011, réalisé par Ipsos pour France Télévision montre que le second tour des élections présidentielles se jouerait avec Marine Le Pen au second tour. D’après ce sondage, Nicolas Sarkozy, s’il se présenterait serait éliminé par la présidente du Front National, Marine Le Pen. DSK, Martine Aubry ou François Hollande seraient les candidats possibles du PS au second tour avec Marine Le Pen. Face à DSK, Marine Le Pen afficherait 21% et 34% pour Dominique Strauss Kahn. Nicolas Sarkozy n’apparait que si Ségolène Royal était la candidate PS (Marine Le Pen 22%, Nicolas Sarkjozy 21% et Ségolène Royal 17%). Les résultats des cantonales 2011 ont mis en avant la montée du FN et les récents sondages aussi, faudra t-il compter avec Marine Le Pen au second tour des présidentielles de 2012 ?

  

  

  

  

  

Repost 0
Published by conscience politique - dans DSK
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 04:09

Résultats définitifs Calais  un canton pour chacun le centre Vasseur PS  Nord ouest Hamy UMP Sud est Levaillant PC

 

Le grand éliminé qui paraissait radieux ces derniers jours c’est bien Jacky Henin quel revers !

Lui qui pensé affirmer sa position en vu des Municipales et non les Calaisiens ne veulent pas revenir sous l’air communiste

On n’aura donc pas un stade Olympique ! Les Jacky Jacky  scandés par ses partisans  comme un "Jésus revient Jesus revient parmis les tiens"


ce sont éteints son chemin de croix commence donc ce lundi matin !

 

Marcel Levaillant a résisté lui au front sans gloire cette victoire vu le front républicain il pourra donc tenir ses promesses

Faites lors de ses précédents mandats qui n’ont pas étaient tenues ! Comme il voulait rester puisque le mandat est court   il faudra qu’il accélère   le vaillant soldat parce que jusqu'à ce jour c’est plutôt un poilu

 

 

Vasseur gagnant sans mal aussi le barrage de la gauche aurait pu nous sortir du nucléaire ! 3 élections la première gagnée   grâce a un homonyme le seconde face a Claude Demassieux  UMP la dernière face au Front national pas de quoi pavoiser

C’était une obligation morale ! ça fera donc 15 ans qu’il sera a ce poste et les  habitants  ne savent toujours pas qui c’est !

Son projet on la entendu c’est le stade du Souvenir, en espérant que dans 3 ans il en soit un aussi !

 

Aucun gros parti n’a gagné le vainqueur c’est bien le FN grâce a eux  maintenant au stade de France les supporters haineux  mettront cette banderole  

 

 "Rastons, Pédophiles, chômeurs, consanguins, bienvenue chez les Ch’tis"

 

Comme la dit notre super président du conseil général nous avons entendu votre message et nous allons travailler

Nous voila rassuré parce qu’il attendait un recommandé peut être !

Restons vigilant et non crédule car d’autres élections arrivent c’est le seul moyen de leur dire

 

  

 

 

 

 

 images.jpg

 

   

 

Rappel des résultats dans le  Canton de Calais centre : victoire du socialiste  Philippe Vasseur (59,09 %) devant Françoise Vernalde, du Front national (40,91 %)

 

 

 

 

Canton de Calais Nord-Ouest : Avec 54,02% des suffrages, Michel Hamy (SE) l'emporte contre l'ancien maire de Calais Jacky Hénin (45,97%)

 

 

 

 

Canton de Calais Est : Le socialiste Serge Péron (63,17%) l'emporte face à la candidate du FN Marie-Christine Bourgeois (36,83%)

 

 

 

 

Canton de Calais Sud-Est : Selon des résultats quasi définitifs Marcel Levaillant (PCF-RG) avec 59,18% l'emporte face à Jean-Jacques Vernalde, 40,82%

 

 

Repost 0
Published by conscience politique - dans Cantonales calais 2011
commenter cet article