Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 12:23

Comme a son habitude Laurent laidez mari de kéra hadouche laidez

ces deux n'ont de cessent de mélangés politique et syndicat

 leur minables attaques ne sont que le reflet de leur intélligence

oui ce sont des gens nuisibles pour Cap Calaisis et pour Calais en général puisque Laurent Laidez a vocation a couper des articles de journaux il pourra découper celui-ci   

Des salariés de Cap Calaisis se disent « discriminés » et « harcelés »

lundi 25.04.2011, 06:00

Francis Lebon (CFTC), Patrick Vossaert (FO), Gérard Queva (FO) soutiennent Laurent Laidez, Joël Ranson et Jean-Luc Bouin dans leurs démarches.Francis Lebon (CFTC), Patrick Vossaert (FO), Gérard Queva (FO) soutiennent Laurent Laidez, Joël Ranson et Jean-Luc Bouin dans leurs démarches.

 

Ils sont trois, trois sur quatre, salariés de la communauté d'agglomération Cap Calaisis, employés au service communication et se disent « harcelés » et « discriminés ».


Le premier est vacataire et se plaint de ne plus avoir de vacation à effectuer alors que son contrat de 40 heures par semaine s'achève en juin. « J'ai déposé plainte jeudi contre le directeur du service communication pour discrimination et harcèlement », affirme Joël Ranson.


Le second voit son contrat à durée déterminée échoir. Renouvelé une première fois, le CDD ne le sera plus. « J'ai d'ores et déjà pris les services d'un avocat parisien, prévient Jean-Luc Bouin. Depuis six ans que je travaille ici, on ne peut pas me reprocher aujourd'hui d'être incompétent. » Le troisième est statutaire mais affirme être mis au placard. « Je suis statutaire et je passe mon temps à découper les journaux. Voilà ce que je fais de mes journées, rapporte Laurent Laidez. Pendant ce temps, c'est une stagiaire qui fait tout le boulot. Je demande solennellement qu'une cellule psychologique soit ouverte au service communication de la Communauté d'agglomération. » C'est pourquoi Gérard Queva (secrétaire d'FO) assène : « Le président Philippe Blet mène actuellement une politique de destruction de l'emploi au sein de la Cac alors qu'il prétend défendre l'emploi dans le Calaisis. A ma connaissance, trois plaintes ont été déposés pour harcèlement par des employés de Cap Calaisis. » Ceux-ci ont également le soutien du syndicat CFTC. « Le problème est qu'à la Cac, il n'y a aucune écoute et aucun dialogue social  », reproche Francis Lebon (secrétaire général de la CFTC).

Philippe Blet n'a pas la même analyse de la situation : « Pour Joël Ranson, il est en vacation... Et nous avons encore du travail à lui donner. Il doit s'occuper du bilan de Cap Calaisis. Je ne comprends pas. » Quant au non renouvellement du CDD de Jean-Luc Bouin, «  j'ai signé un premier renouvellement peu de temps après mon arrivée au poste de président... Nous n'avons le droit de renouveler un contrat à durée déterminé que deux fois. Aujourd'hui c'est la fin. » Il ne veut pas s'étendre sur le cas de Laurent Laidez : « Certains devraient apprendre le bon usage et le respect... », conclut le président de Cap Calaisis... P.H.


 

Repost 0
Published by conscience politique - dans politique Calais
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 22:30

Travaux sur la R.D. 943 - LES ATTAQUES – COULOGNE et MARCK

  

  

La troisième phase des travaux d'assainissement aux Hemmes a débuté

dimanche 03.04.2011, 05:08  - La Voix du Nord

 Gênants, les travaux ? Oui, mais le jeu en vaut la chandelle. Gênants, les travaux ? Oui, mais le jeu en vaut la chandelle.

| MARCK |

« Vivre ensemble, le moins mal possible pour une meilleure qualité de vie » a résumé, d'entrée, ...

 

Philippe Blet, Président de Cap Calaisis lors de la réunion organisée, salle des Islandais, sur le thème du réseau d'assainissement collectif. Cette précision intervient au moment où les travaux d'assainissement des Hemmes entrent dans leur troisième phase, non sans créer de la gêne auprès des résidents, voire certains désagréments.

Serge Péron, maire, Bernard Émile, adjoint, Christian Devos, directeur des services techniques et une centaine de résidents du quartier marckois ont participé à cette rencontre, qui a permis à chacun d'obtenir des précisions sur ce dossier essentiel.

Brochure et stylo

Pour pallier les démarches parfois fastidieuses, une brochure et un stylo ont été remis à chaque participant comme pour mieux appréhender les contraintes mais surtout prendre des notes à propos d'informations parfois méconnues.

Rappelons, tout d'abord, qu'un « accord de rejet » doit être sollicité auprès de la Communauté d'Agglomération du Calaisis avant le commencement des travaux liés au raccordement au réseau pour obtenir certaines aides financières.

Ceux-ci font, en effet, l'objet de subventions à savoir : 1 000 E pour un raccordement simple (immeuble comprenant un à deux logements individuels ou un immeuble en cité) 1 600 E pour un raccordement complexe (immeuble nécessitant soit un relèvement des eaux usées, soit un fonçage sous carrelage ou un immeuble comprenant plus de deux logements) 4 000 E (artisanat avec prétraitement, petit camping, immeuble collectif comprenant plus de dix logements, bâtiment public- école - salle des fêtes - maisons de retraite).

Un forfait complémentaire de 800 E peut être ajouté au forfait précédent pour la gestion des eaux pluviales.

Plafond

« Le demandeur de la subvention doit impérativement solliciter auprès de la Communauté d'Agglomération du Calaisis un certificat de conformité après travaux pour l'obtention de celle-ci. Toutefois, les subventions sont plafonnées. En cas de travaux de travaux réalisés par des particuliers, le montant ne pourra pas dépasser le plafond accordé et, de plus, sur la production de factures ou justificatifs » précise Fabien Devos, technicien à Cap Calaisis.

« Le confort de l'habitation et la préservation du milieu naturel », c'est comme qui dirait « du bonheur, sans les odeurs ! ». •

  

  

  

  

  

  

  

par Philippe Vasseur, lundi 4 avril 2011, 16:19 

 

Travaux sur la R.D. 943

Une restriction de circulation par feux tricolores pour des travaux de nuit débute ce soir pour une durée de 30 jours, sur la Route Départementale 943 sur les communes de LES ATTAQUES – COULOGNE et MARCK. Ces travaux consistent en le carottage de la chaussée pour une étude géotechnique du sol et la purge des tapis d’enrobée.

Fidèle à sa politique de sécurité routière, le Département subventionne ces travaux à hauteur de 200 000 €.

 

 

 

  • Question combien d'habitant du Calaisis travaille sur ce chantier ?
  • Question combien en plan local pour l'insertion ?
  • Oups c'est dans les 300000 emplois jeunes pardon d'avenir de Martine !

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 10:30
    Avec cinquante-cinq des soixante dix-sept sièges, la gauche conserve une écrasante majorité.

     

    Seul candidat en lice pour l'élection du président du conseil général du Pas-de-Calais, le socialiste Dominique Dupilet a été réélu, jeudi, pour un mandat de trois ans à la tête du Département.

     


    L'opposition n'a pas jugé bon de devoir présenter un candidat pour un scrutin dont l'issue ne faisait, il est vrai, aucun doute. Avec 55 des 77 sièges, la gauche a conservé une écrasante majorité après le renouvellement partiel des membres de l'assemblée, lors du scrutin des 20 et 27 mars.

    Avec 1 nul, 14 bulletins blancs et 62 votes en sa faveur, Dominique Dupilet retrouve un fauteuil qu'il occupe depuis 2004, pour un troisième mandat consécutif.

    Sitôt le résultat proclamé, l'élu boulonnais a prononcé un discours engagé, tenant compte de la montée du Front national dans le Département, qui n'est toutefois pas parvenu à obtenir un seul siège dans l'hémicycle arrageois. « Avons-nous la même notion de la citoyenneté ? », s'est interrogé Dominique Dupilet. Défendant la « scolarisation à deux ans sans avoir à payer », mais aussi la possibilité « d'avoir une retraite sans aller aux Restos du coeur », le président du conseil général a constaté que « la sortie de crise a été plus rapide pour les banques » que pour ceux « qui attendent avec hantise la facture du gaz. » L'attaque n'est pas feinte, malgré l'ironie : « Si vous n'êtes pas invités au Fouquet's, si vous n'avez pas de Rolex, si personne ne vous invite sur un yacht, peut-être alors n'êtes-vous pas un citoyen exemplaire ? »

    Vers un rapprochement avec le Nord

    Solennel, il a invité les élus départementaux à ne pas rester « indifférents » face aux résultats du dernier scrutin. Lui-même prône « plus de solidarité et de proximité », notamment à destination des jeunes.

    « Nous aurons des successeurs », a aussi assuré Dominique Dupilet, malgré l'avènement des conseillers territoriaux en 2014, censés remplacer les conseillers généraux et régionaux. En avant-propos, le président du conseil général avait fustigé la volonté gouvernementale de « supprimer des tranches du mille-feuilles », en annonçant la fin des conseils généraux, au profit d'assemblées régionales. En réaction, le président du conseil général du Pas-de-Calais a annoncé « un rapprochement avec le département du Nord », sur le modèle « d'une expérimentation volontariste.

    » Dans la lignée de son précédent mandat, Dominique Dupilet entend « continuer le combat des moyens » en « réclamant justice pour les contribuables du Pas-de-Calais. » L'année 2012 marquera une première étape dans le mandat du président du conseil général, à double titre. D'abord avec le rendez-vous des Jeux Olympiques de Londres pour lesquels le Pas-de-Calais ambitionne d'être une base arrière, par l'accueil des délégations et des touristes. L'occasion, selon Dominique Dupilet, « de donner le Pas-de-Calais en exemple, si nous savons ouvrir nos installations, nos portes, nos coeurs et nos esprits. » L'autre enjeu est plus politique : « L'alternance (présidentielle) de 2012 constitue un objectif prioritaire », a-t-il assené. Voilà tracée la feuille de route.
    3iéme mandats de D D
    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 10:25

    Les élus UMP calaisiens montent au créneau

    Le comportement des communistes fustigé

    Analyse des résultats mais surtout mise au point sur le comportement des communistes. Voici les deux points à l'ordre du jours du point presse de Murielle Wulveryck, Thérèse-Marie Petit et Philippe Mignonet.


    Les trois élus UMP calaisiens sont revenus sur l'ambiance "chaude" qui régnait dans le hall de l'hôtel de ville dimanche soir.



    Une ambiance guère surprenante pour ceux qui ont déjà vécu les échéances électorales quand les communistes étaient à la tête de la municipalité. Une ambiance qui aurait été décuplée si jacky Hénin avait gagné ce poste de conseiller général:«Cette élection n'avait rien à voir avec Mme Bouchart... Pourquoi est-elle devenue une cible dimanche soir?» se demande Philippe Mignonet, candidat sur Calais Centre : «C'est une attitude irrespectueuse pour ne pas dire grossière. Et c'est Jacky Hénin qui leur souffle ce qu'il faut dire... On peut avoir des divergences d'opinion et se parler.» Pour Philippe Mignonet, cette attitude est celle « d'un dictateur, d'un homme du passé. Il fait de la politique de bas niveau. Il a soif de pouvoir, il veut se présenter à toutes les élections alors qu'il sait qu'il est atteint par le cumul des mandats. » Thérèse-Marie Petit se dit elle aussi choquée par les propos des amis de l'ancien maire :«Surtout que sur le terrain, pendant la campagne, les Calaisiens ne nous font auccun reproche sur le travail municipal. » Le vote FN est une autre interrogation pour les adjoints de la ville de Calais :« On dit que le vote FN est celui du mécontentement, parce que les Français veulent du changement, pourtant, sur Calais on a renvoyé au conseil général les mêmes personnes... Vous parlez d'un changement. » Et Philippe Mignonet confirme qu'il sera bien candidat à l'investiture pour les législatives sur la 7e ciconscription :«Natacha Bouchart me l'a proposé, bien sûr que je vais y aller... Et pas pour mon ambition personnelle, mais pour répondre à toutes les demandes du territoire. » affirme Philippe Mignonet. «L'équipe du maire de Calais a prouvé qu'elle était présente 24 heures sur 24, au service de la population. On reçoit les Calaisiens, on les écoute. Nous sommes proches des services municipaux... Si le scutin m'est favorable, ce sera la même chose. les maires pourront compter sur moi. Mois je ne présente pas pour le titre... Mais pour la fonction.» Pas difficile pour trouver le nom de sa suppléante, « elle a des fonctions dans l'Audruicquois.» Philippe HENON

    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 00:36

    Après avoir suscité la polémique la semaine dernière sur la retraite, Martine Aubry a dissipé mardi les malentendus sur la position du PS, dont la direction a réaffirmé à l'unanimité la "défense" de l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans. Lespropos de la première secrétaire, qui avait évoqué le 17 janvier un départ à la retraite pouvant intervenir à 61 voire 62 ans, avaient suscité la controverse dans son camp sur un sujet sensible. Invitée du journal de TF1, Mme Aubry a mis les points sur les i: "nous pensons que chaque Français doit continuer à avoir le droit de partir à 60 ans, c'est le cas aujourd'hui, ça doit rester un droit".

    Une heure auparavant, le Bureau national (direction) du PS avait adopté à l'unanimité un texte préparé par sa numéro un elle-même, réaffirmant le "maintien" de l'âge légal du départ à la retraite à 60 ans, "c'est-à-dire la possibilité de faire valoir ses droits, quel que soit le montant de sa retraite". "C'est le seul droit encore attaché à l'âge légal de départ à la retraite et nous le défendrons", souligne le PS, au sujet de cette réforme emblématique de l'ère Mitterrand. Le texte stipule aussi que les salariés qui ont occupé des "emplois pénibles" doivent bénéficier d'une "retraite anticipée".

    Dans ce texte de trois pages, le PS précise "ses grandes orientations" en particulier la sauvegarde du "système par répartition", avec "un niveau de pension permettant aux retraités de vivre correctement". Il insiste aussi sur "l'introduction de nouvelles ressources" pour financer les retraites, notamment le prélèvement de cotisations sur les stocks-options et "l'alimentation du fonds de réserve des retraites".

    Mais la première secrétaire a redit aussi, comme elle l'avait fait la semaine dernière, que "beaucoup de Français partent à 61 et 62 ans" pour avoir une retraite à taux plein. Elle propose qu'ils puissent partir plus tôt quand ils ont commencé à travailler à 17 ou 18 ans. La maire de Lille s'est dite une nouvelle fois prête à discuter avec le président Nicolas Sarkozy d'une réforme de la retraite, alors que lundi soir sur TF1, le chef d'Etat lui avait lui dit banco.

    Mais, pour elle, les organisations syndicales doivent être "les premières à parler avec le chef de l'Etat". Elles sont "prioritaires" mais "nous sommes prêts à venir dans une discussion", "nous sommes des gens responsables et serons à notre place pour faire des propositions", a-t-elle dit. Rappelant le niveau de chômage élevé des seniors, elle a lancé à l'adresse de Nicolas Sarkozy: "relancez le pays et l'emploi, et on pourra parler de la réforme des retraites!".

    Le PS a fixé son calendrier pour avancer et prendre "toute sa part dans le débat sur l'avenir des retraites". La direction du parti rencontrera les organisations syndicales "dans les semaines qui viennent", "évaluera" les propositions du gouvernement. Le PS présentera ensuite ses propres "propositions" puis les soumettra au vote des militants.

    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 13:50
    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 13:41
    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 13:20
    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article
    18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 15:47

    Le crufc au conseil municipal. Calais tv

     

     Les dirigeants du CRUFC au Tribunal

     


    Liquidation du CRUFC: De nouvelles réactions
    Et les Calaisiens dans tout ça ........................................
    Repost 0
    Published by conscience politique - dans politique Calais
    commenter cet article