Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • Le blog de consciencepolitique.over-blog.com
  • : Présente une revue de presse, des dossiers et des liens sur l'actualité politique en France et dans le monde.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 17:00

Assemblée générale de la section Vie Libre de Calais

« L'alcoolisme n'est pas une fatalité »

lundi 07.02.2011, 06:00

Les membres de la section Vie Libre de Calais viennent en aide chaque année aux victimes de l'alcoolisme.Les membres de la section Vie Libre de Calais viennent en aide chaque année aux victimes de l'alcoolisme.

 

La section Vie Libre de Calais tenait dernièrement son assemblée générale dans son local situé rue Verte. Cette réunion fut l'occasion pour 
ses membres de dresser le bilan 2010 et de penser aux actions 
à mener pour 2011 dans une région sévèrement touchée 
par l'alcoolisme.




L'alcool entraîne plus de 45 000 décès en France par an. Mais la "tradition nationale" tend à minimiser ce fléau car, comme le dit l'adage : «  Tout est bon pour boire un coup ! » : sorties nocturnes, vins d'honneur, événements festifs ou encore le fameux apéro du dimanche... Difficile de se détacher de cette drôle de relation, mi-dangereuse et mi-affectueuse, avec un produit « à consommer avec modération » comme on l'entend souvent dans les publicités.

Il n'y a pourtant qu'un pas à franchir pour tomber dans ce piège pernicieux tendu par l'alcool de la dépendance. La pente est raide, et une fois au fond du trou, il est difficile de remonter seul à la surface. C'est là qu'intervient la Vie Libre.

La section a tiré le bilan d'une année chargée dans ses locaux. Des locaux qui seront détruits prochainement, l'association reconnue d'utilité publique étant amenée à déménager au 46 de l'avenue Saint-Exupéry. Du coup, l'association espère « avoir à nouveau des subventions de la part de la municipalité ».

L'association se compose de membres bénévoles, la plupart d'anciens buveurs guéris, d'abstinents volontaires et de sympathisants : « C'est d'abord un mouvement familial », confie Paul Rembert. Durant l'année, les bénévoles et membres actifs de la Vie Libre rencontrent les malades, les mettent en lien avec des structures médicales ou sociales, maintiennent le lien avec le malade et sa famille durant la phase de guérison puis essaient de l'intégrer dans la vie active, si besoin est : « Militer, c'est déjà se former et affirmer sa guérison, poursuit le responsable de la section de Calais. L'alcoolisme n'est pas une fatalité. Si on a la volonté, on peut s'en sortir ».

Outre l'écoute, la Vie Libre se bat contre la banalisation de l'alcool et ses clichés : « On n'a pas besoin de boire pour s'amuser  », déclare Paul Rembert. L'homme s'inquiète en voyant les adolescents s'alcooliser de plus en plus jeunes, et surtout en quantité importante  : « Ils ne se rendent pas compte des dangers que l'alcool représente pour leur santé et pour leur avenir ». D'où de nombreuses actions de prévention menées par les membres de la Vie Libre dans les établissements scolaires du Calaisis.

La lutte contre ce fléau qu'est l'alcoolisme et contre ses idées reçues est loin d'être gagnée. Mais la détermination des bénévoles de la Vie Libre de Calais, elle, est intarissable.

Vincent PIHEN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by conscience politique - dans Vie locale Calaisis
commenter cet article

commentaires